Alexandre II de Macédoine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alexandre II et Alexandre de Macédoine.

Alexandre II est un roi de Macédoine de 370 av J.-C. à 368 av. J.-C. à la suite de son père, Amyntas III.

Il est le plus âgé des trois fils d’Amyntas et de sa femme Eurydice. Bien que déjà majeur, Alexandre est encore très jeune lorsqu’il accède au trône, ce qui lui cause de lourds problèmes dès son couronnement. En effet, la Macédoine est immédiatement attaquée conjointement au Nord-Est par les Illyriens et à l’Est par un prétendant nommé Pausanias. Ce dernier capture rapidement plusieurs villes ainsi que la reine mère qui se trouve alors dans son palais de Pella avec ses plus jeunes fils. Alexandre II peut finalement vaincre ses ennemis grâce à l’aide du général athénien Iphicrate qui remonte la côte de Macédoine jusqu’à la ville d’Amphipolis qu’il reprend.

Par la suite, Alexandre II intervient dans une guerre civile en Thessalie. Il prend le contrôle de Larissa et de quelques autres villes et, malgré sa promesse, y installe des garnisons ce qui provoque une réaction hostile de Thèbes, puissance militaire dominante de la région à cette époque. Le général thébain Pélopidas rejette les Macédoniens hors de la Thessalie et neutralise Alexandre II en encourageant les ambitions de son beau-frère Ptolémée d'Alôros.

Finalement, Alexandre doit abandonner son alliance avec Athènes en faveur de Thèbes. Pour sceller cette alliance, le roi doit fournir à Thèbes un certain nombre d’otages, dont son jeune frère Philippe.

Alexandre II est assassiné pendant un festival sur l’ordre de Ptolémée. Bien que son frère Perdiccas III devienne alors le nouveau roi en titre, Ptolémée est nommé régent du royaume en raison du jeune âge du nouveau roi.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Larousse encyclopédique en couleurs (France Loisirs 1979)
  • Paul Cloché Histoire de la Macédoine jusqu'à l'avènement d'Alexandre le Grand Payot Paris (1960)

Liens externes[modifier | modifier le code]