Alexandre Guilmant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alexandre GuilmantFélix-Alexandre Guilmant

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Portrait d'Alexandre Guilmant. 1883

Naissance 12 mars 1837
Boulogne-sur-Mer, Drapeau du Royaume de France Royaume de France
Décès 29 mars 1911 (à 74 ans)
Meudon, Drapeau de la France France
Activité principale Compositeur, organiste, concertiste, professeur
Activités annexes éditeur de musique d'orgue ancienne
Éditeurs Durand (Paris), Schott (Bruxelles & Londres)
Maîtres Jacques-Nicolas Lemmens
Enseignement Schola Cantorum, Conservatoire de Paris
Ascendants Jean-Baptiste Guilmant
Photo de Guilmant au Steinway Hall en 1898 (à côté de lui, Clarence Eddy.)

Félix Alexandre Guilmant, né à Boulogne-sur-Mer le 12 mars 1837 et mort à Meudon le 29 mars 1911, est un organiste, improvisateur, compositeur et professeur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève de son père Jean-Baptiste Guilmant (1794-1890), il prend des leçons d"harmonie auprès de Gustave Carulli à Boulonge. En 1860, il se perfectionne à Bruxelles auprès de Jacques-Nicolas Lemmens. Il devint organiste et professeur au conservatoire de sa ville natale. En 1871 il fut nommé à l'orgue de l'Église de la Sainte-Trinité, à Paris, poste qu'il occupera pendant trente ans. En 1878, il tient l'orgue du Trocadéro construit pour l'Exposition universelle. Dès lors, sa carrière de concertiste virtuose démarre : il se produit en Europe comme en Amérique et au Canada.

Il fonde en 1894 la Schola Cantorum (avec Charles Bordes et Vincent d'Indy), et succède à Charles-Marie Widor à la classe d'orgue du Conservatoire de Paris en 1896. Avec André Pirro, il publie une collection de partitions, les Archives des Maîtres de l’Orgue, rassemblant les compositions de nombreux auteurs classiques français (en 10 volumes, de 1897 à 1910). Il procède de la même façon pour des maîtres étrangers avec L’École classique de l’Orgue (25 volumes en tout, de 1898 à 1903).

En 1902, il démissionne de son poste à la Trinité car on avait, sans son accord, procédé à des travaux sur l'orgue Cavaillé-Coll, durant son absence pour une tournée de récitals aux États-Unis. Suite à la recommandation de Louis Vierne, il est nommé organiste honoraire de Notre-Dame de Paris.

Parallèlement, il se consacre à la composition, et particulièrement pour son instrument. On peut citer ses Pièces dans différents styles (18 collections en tout), ses 8 Sonates, ou dans un registre plus liturgique ses Noëls op. 60, ses Soixante interludes dans la tonalité grégorienne, les 12 cahiers de L’Organiste pratique, les 10 cahiers de L’Organiste liturgiste … Ce qui laisse au total une œuvre très importante, d’autant plus qu’outre la musique pour orgue, Guilmant a composé de la musique de chambre, de la musique vocale (notamment des messes pour chœur et orgue), une symphonie cantate (Ariane), ainsi qu'une scène lyrique (Bethsabée).

Il convient de souligner que ses sonates pour orgue, bien que baptisées ainsi par son auteur, sont en réalité des symphonies pour orgue dont elles suivent la forme et la structure. Dans le domaine de l’orgue symphonique, on lui doit Légende et Final symphonique en ré mineur, opus 71 composé en 1888, et Morceau symphonique en la mineur, opus 75, composé en 1892.

Il a également transcrit pour orgue, le Le Cygne, tiré du Carnaval des Animaux de Camille Saint-Saëns.

Parmi ses élèves, on peut citer Joseph Bonnet, Nadia Boulanger, Marcel Dupré, Émile Poillot et l'organiste américain William Carl.

Son rôle dans le renouveau de la musique d’orgue à la fin du XIXe siècle[modifier | modifier le code]

Alexandre Guilmant représente une figure aussi importante que César Franck dans le renouveau de l’école française d’orgue, tant pour son œuvre de musicologue dans la période classique française (les Archives des Maître de l’orgue), que pour son travail de compositeur.

Guilmant était un travailleur infatigable. Il a écrit énormément de musique, tant pour la liturgie que pour les concerts. Il a aussi arrangé des chants grégoriens et des noëls. Guilmant appelait ses grandes pièces pour orgue Sonates, et elles sont issues non tant de la tradition française que de la tradition allemande, Bach et Beethoven.

L’influence de Guilmant s’exerce encore aujourd’hui chez ses étudiants, non seulement en France mais surtout en Angleterre et en Amérique, car il avait beaucoup d’étudiants anglophones. Il est en partie responsable du fait que J. S. Bach est depuis considéré comme le compositeur fondamental pour la formation organistique.

Catalogue chronologique des pièces pour orgue et harmonium[modifier | modifier le code]

  • 1865-1912 – Pièces dans différents styles pour orgue, en 18 livraisons :
  • 1865 – Op. 15, Pièces dans différents styles, Livre 1 : 1. Communion nº 1 en sol majeur ; 2. Marche religieuse en fa majeur sur «Lift up Your Heads» de Hændel (1861); 3. Cantilène pastorale en si mineur.
  • 1865 – Op. 16, Pièces dans différents styles, Livre 2 : 1. Andante con moto en mi majeur ; 2. Prière nº 1 en fa majeur ; 3. Verset (Prélude) et Amen sur l’Hymne de l’Épiphanie «Crudelis Herodes» en si mineur ; 4. Scherzo en fa majeur.
  • 1865 – Op. 17, Pièces dans différents styles, Livre 3 : 1. Prière nº 2 en mi bémol majeur ; 1b. Deux Amen pour les hymnes du quatrième ton en ré ; 2. Marche funèbre et Chant séraphique - Fantaisie pour l’orgue en do majeur et mineur ; 3. Mélodie en la bémol majeur ; 4. Antienne pour le dimanche de Quasimodo.
  • 1866 – Op. 18, Pièces dans différents styles, Livre 4 : 1. Grand Chœur alla Hændel en ré majeur ; 2. Allegro en fa dièse mineur ; 3. Invocation en si bémol majeur ; 4. Deux versets (préludes) et Amen sur l’hymne «Iste Confessor» en mi mineur et sol majeur.
  • 1866 – Op. 19, Pièces dans différents styles, Livre 5 : 1. Allegretto en si mineur ; 2. Offertoire sur deux noëls en si bémol majeur (Bel astre que j’adore, Adeste fideles) ; 3. Fughetta sur l’hymne du dimanche de Quasimodo en ré majeur ; 4. Communion nº 2 en sol majeur ; 5. Verset - Fantaisie (prélude – interlude) en fa majeur.
  • 1866 – Op. 20, Pièces dans différents styles, Livre 6 : 1. Première méditation en la majeur ; 2. Deuxième méditation en fa dièse mineur ; 3. Caprice en si bémol majeur.
  • s.d., Op. 23, Deux morceaux pour harmonium : 1. Recueillement en si bémol mineur; 2. Valse en ré majeur.
  • 1869 – Op. 24, Pièces dans différents styles, Livre 7 : Morceau de concert (Prélude, thème, variations et final) en sol majeur.
  • 1870 – Op. 25, Pièces dans différents styles, Livre 8 : 1. Marche nuptiale en mi majeur ; 2. Élévation en la bémol majeur ; 3. Fugue en ré majeur.
  • 1870 – Op. 27, Prière et berceuse pour harmonium.
  • 1870 – Op. 28, Canzonetta pour harmonium en fa majeur.
  • 1871 – Op. 29, Fughetta de concert pour harmonium.
  • 1871 – Op. 31, Scherzo pour harmonium en ré mineur.
  • 1871 – Op. 32, Villageoise (bluette) pour harmonium en do majeur.
  • 1872 – Op. 30, Aspiration religieuse pour harmonium en ré majeur.
  • 1872 – Op. 33, Pièces dans différents styles, Livre 9 : 1. Antienne en sol mineur ; 2. Deuxième offertoire sur des noëls en ré majeur «Voici le jour – Pastorale – Joseph est bien marié – À minuit fut fait réveil – Puer nobis nascitur» ; 3. «Verbum supernum» - Hymne au Saint Sacrement ; 4. Andante en sol majeur.
  • 1872 – Op. 34, Marche triomphale pour harmonium et piano, duo en mi bémol majeur.
  • 1873 – Op. 36, Scherzo capriccioso pour harmonium et piano.
  • 1874 – Op. 35, Mazurka de salon pour harmonium.
  • 1874-1883, L’Organiste pratique, collection de pièces d’orgue en 12 livraisons :
  • 1874 – Op. 39, L’Organiste pratique, Livre 1 : 1. Élévation en fa majeur ; 2. Offertoire en la majeur ; 3. Marche (sortie) en ré majeur ; 4. Antienne nº 1 pour un 2e ton (X e mode transposé) en ré mineur ; Antienne nº 2 pour un 5e ton en sol majeur ; 5. Communion nº 3 en mi mineur ; 6. Offertoire sur des noëls en do majeur.
  • 1874 – Op. 40, Pièces dans différents styles, Livre 10 : 1. Fugue en la bémol majeur ; 2. Canzona en la mineur ; 3. Canon en si bémol majeur ; 4. Final - Grand chœur en mi bémol majeur.
  • 1874 – Op. 41, L’Organiste pratique, Livre 2 : 1. Prélude en mi bémol majeur ; 2. Six versets sur le Magnificat en sol majeur ; 3. Deuxième marche funèbre en do mineur ; 4. Cantabile (Étude) en fa majeur ; 5. Marche de procession en la majeur ; 6. Élévation en mi mineur.
  • 1875 – Op. 42, Sonate pour orgue nº 1 en ré mineur.
  • 1875 – Op. 43, Fantaisie sur deux mélodies anglaises en ré majeur (orgue).
  • 1875 – Op. 44, Pièces dans différents styles, Livre 11 : 1. Adoration en mi mineur et majeur ; 2. Élégie - Fugue en fa mineur; 3. Marche de procession en fa majeur sur les hymnes «Iste confessor» et «Ecce sacerdos magnus», fantaisie pour orgue.
  • 1875 – Op. 45, Pièces dans différents styles, Livre 12 : 1. Lamentation en ré mineur ; 2. Verset et Amen pour l’hymne «Ave maris stella» en do mineur ; 3. Mélodie - Romance sans paroles en ré majeur ; 4. Tempo di minuetto en do majeur ; 5. Communion nº 3 en la mineur.
  • 1876 – Op. 46, L’Organiste pratique, Livre 3 : 1. Communion en ré majeur ; 2. Sortie en fa majeur ; 3. Strophe pour l’hymne «Iste confessor» en mi mineur ; 4. Mélodie en sol majeur ; 5. Marche en fa majeur ; 6. Offertoire en mi bémol majeur.
  • 1876 – Op. 47, L’Organiste pratique, Livre 4 : 1. Canzona en fa mineur ; 2. Grand chœur triomphal en la majeur ; 3. Offertoire en do mineur ; 4. Prière en si bémol majeur ; 5. Verset en mi bémol majeur.
  • 1876 – Op. 49, L’Organiste pratique, Livre 5 : 1. Absoute en mi mineur ; 2. Offertoire sur «O filii» en sol majeur/mineur ; 3. Choral en sol majeur ; 4. Allegretto en si majeur ; 5. Quatre versets ; 6. Fugue alla Hændel en fa majeur.
  • 1877 – Op. 50, L’Organiste pratique, Livre 6 : 1. Allegro moderato de la Deuxième Sonate ; 2. Invocation en mi bémol majeur ; 3. La Crèche - Pastorale et Adoration en la mineur et majeur ; 4. Sortie pour la fête de l’Assomption de la Sainte Vierge en fa majeur.
  • 1878 – Op. 52, L’Organiste pratique, Livre 7 : 1. Grand chœur dans la tonalité grégorienne en ré (dorien) ; 2. Madrigal en mi bémol majeur ; 3. Fughetta sur l’hymne de la fête du Sacré Cœur «Auctor beate sæculi» ; 4. Andante con moto en fa majeur.
  • 1879 – Op. 42a, Symphonie, nº 1 pour orgue et orchestre en ré mineur.
  • 1881 – Op. 55, L’Organiste pratique, Livre 8 : 1. Allegro non troppo en la mineur ; 2. Scherzo symphonique en do majeur ; 3. Chant élégiaque en fa mineur ; 4 Strophes pour l’hymne de l’Ascension «Salutis humanæ sator» en la (phrygien) ; 4. Ite missa est en ré (dorien).
  • 1882 – Op. 56, L’Organiste pratique, Livre 9 : 1. Troisième sonate pour orgue en do mineur (Preludio, Adagio, Fugue) ; 2. Marche en ré majeur ; 3. Prière en la bémol majeur ; 4. Offertoire sur l’anthem «A Light to Lighten the Gentiles» en sol majeur.
  • 1882 – Op. 57, L’Organiste pratique, Livre 10 : 1. Allegro moderato et Pastorale en mi majeur ; 2. Deuxième Sonate en ré mineur : II. Larghetto, III. Allegro vivace ; 3. Méditation en si mineur.
  • 1883 – Op. 50, Sonate pour orgue nº 2 en ré majeur.
  • 1883 – Op. 56, Sonate pour orgue nº 3 en do mineur.
  • 1883 – Op. 58, L’Organiste pratique, Livre 11 : 1. Prélude et fugue en mi mineur ; 2. Épithalame en do majeur ; 3. O salutaris hostia - Élévation en fa majeur ; 4. Andante con moto en mi bémol majeur.
  • 1883 – Op. 59, L’Organiste pratique, Livre 12 : 1. Marche aux flambeaux en fa majeur ; 2. Andante en do majeur ; 3. Communion sur «Ecce panis angelorum» en sol majeur.
  • 1884-1886 – Op. 60. Noëls, en 4 livraisons.
  • 1884 – Op. 60. Noëls, Livraison 1: 1. Offertoire nº 1, sur «Grand Dieu !» et «Allons pasteurs, que l’on s’éveille» en si bémol majeur ; 2. Élévation nº 1, sur un noël de Saboly «Pastre dei mountagno» en fa majeur ; 3. Offertoire nº 2, sur «Chantons je vous prie Noël hautement» et «Le Messie vient de naître» en sol majeur ; 4. Élévation nº 2, sur «Or nous dites Marie» ou «Nous voici dans la ville» en la mineur ; 5. Offertoire nº 3, sur «Joseph est bien marié» en mi mineur ; 6. Communion nº 1, Noël écossais en fa majeur ; 7. Élévation nº 3, Variations sur «Entends ma voix fidèle» en la mineur.
  • 1884 – Op. 68, Soixante interludes dans les tonalités grégoriennes pour orgue ou harmonium.
  • 1884-1897 – Op. 65. L’Organiste liturgiste, collection de pièces d’orgue sur des thèmes grégoriens en 10 livraisons.
  • 1884 – Op. 65, L’Organiste liturgiste, Livre 1 : 1. Offertoire sur «Lumen ad revelationem gentium» pour la Purification en sol majeur; 2. Fugue - Sortie «Lumen ad revelationem gentium» en si bémol majeur; 3. Deux Strophes et Amen sur «Ave maris stella» en do mineur; 4. «Ave Maria», Offertoire pour l’Annonciation en sol mineur; 5. Deux Strophes et Amen sur «Deus tuorum militum» ; 6. Strophe, Interlude et Amen sur «Exsultet orbis gaudiis» en do mineur ; 7. Sortie «Quid nunc in tenebris tristis aberras» en do majeur ; 8. Deux Strophes «Veni Creator Spiritus» pour la Pentecôte en sol majeur.
  • 1885 – Op. 61, Sonate pour orgue nº 4 en ré mineur.
  • 1886 – Op. 44, 3. Marche-fantaisie pour orgue et orchestre en fa majeur.
  • 1886 – Op. 60. Noëls, Livraison 2: 1. Sortie (nº 1), Introduction et variations sur un ancien noël polonais «Accourez bergers fidèles, l’heure bénie a sonné» en la mineur et majeur ; 2. Élévation nº 4, sur le noël carcassonnais «Écoute Michel une chanson si charmante» en ré mineur ; 3. Communion nº 2, Noël languedocien en fa mineur ; 4. Offertoire nº 4, variations sur «Nuit sombre, ton ombre vaut les plus beaux jours» en ré majeur.
  • 1886 – Op. 60. Noëls, Livraison 3: 1. Deux variations sur «Puer nobis nascitur» en mi bémol majeur ; 2. Antienne nº 1 «Que de sang dans la Judée !» en sol mineur ; 3. Offertoire nº 5, sur «Chantons les louanges d’un Dieu plein d’amour», «Bergers prenons nos chalumeaux», et noël flamand en sol majeur ; 4. Élévation (nº 5), Noël brabançon, alla Haydn, en mi majeur ; 5. Communion nº 3, sur le noël languedocien «D’où viens-tu bergère» en la mineur.
  • 1886 – Op. 60. Noëls, Livraison 4: 1. Offertoire nº 6, sur un noël espagnol en mi mineur ; 2. Élévation nº 6, deux noëls harmonisés «Ve Noel Blaizôte» et «Noel ten. J’ai von criai si for» en mi bémol majeur ; 3. Sortie nº 2, Chant du roi René, noël provençal en sol mineur ; 4. Élévation nº 7, sur «O jour, ton divin flambeau» en mi mineur.
  • 1886 – Op. 65, L’Organiste liturgiste, Livre 2 : 1. Offertoire «Ave maris stella» en sol majeur ; 2. Sortie «Ave maris stella» en do mineur ; 3. Strophes pour l’hymne «Iste Confessor» (6 pièces).
  • 1886 – Op. 63, Méditation sur le Stabat mater pour orgue et orchestre.
  • 1888 – L’Organiste liturgiste, Op. 65, Livre 3 : 1. Prose «Stabat Mater Dolorosa» (10 pièces); 2. Variations et Fugue sur le «Stabat Mater» en mi bémol majeur ; 3. Hymne «O quot undis lacrymarum - Pange lingua» en do mineur.
  • 1888 – L’Organiste liturgiste, Op. 65, Livre 4 : 1. Offertoire «Benedic» pour la fête du Sacré Cœur en la majeur; 2. Élévation ou Communion en la bémol majeur; 3. Strophe, Interlude et Amen «Auctor beate sæculi» en mi bémol majeur; 4. Sortie sur l’hymne «Auctor beate sæculi» ; 5. Deux Strophes sur «Pange lingua gloriosi»; 6. Deux Strophes et deux Amen sur «Sacris solemniis» en do mineur; 7. Deux Strophes et Amen sur «Jesu Redemptor» en do mineur.
  • 1888 – Op. 69, Pièces dans différents styles, Livre 13 : 1. Cantilena en si bémol majeur ; 2. Postlude nuptial en si bémol majeur ; 3. Prélude funèbre en mi mineur ; 4. Fugue en sol majeur.
  • 1888 – Op. 70, Pièces dans différents styles, Livre 14 : 1. Adagio d’Ariane ; 2. Introduction et fugue en ré mineur ; 3. Rêverie en sol majeur ; 4. Offertoire en mi bémol majeur.
  • 1888 – Op. 71, Pièces dans différents styles, Livre 15 : 1. Légende et Final symphonique en ré mineur ; 2. Invocation en la mineur ; 3. Prière et Berceuse.
  • 1889 – Op. 72, Pièces dans différents styles, Livre 16 : 1. Marche d’Ariane ; Fugue en fa majeur ; 3. Pastorale.
  • 1889 – Op. 65, L’Organiste liturgiste, Livre 5 : 1. Strophe et Amen sur «Præclara custos virginum» ; 2. Offertoire sur «Creator alme siderum» ; 3. Strophe et Amen sur «Creator alme siderum» ; 4. Sortie sur «Creator alme siderum» ; 5. Strophe, Interlude et Amen sur «Sanctorium meritis» ; 6. Hymne «Ad regias Agni dapes» ; 7. Deux Strophes et Amen sur «Gallicæ custos» ou «Sæpe dum Christi» ; 8. Hymne «Rex summe regum» ou «Iste Confessor».
  • 1891 – Op. 65, L’Organiste liturgiste, Livre 6 : 1. Marche religieuse - Offertoire «Iste Confessor» ; 2. Deux Strophes «Sæpe dum Christi» ou «Iste Confessor» ; 3. «Ecce panis» Élévation ; 4. Autre élévation «Ecce panis» ; 5. Strophe «Pange lingua gloriosi - Corporis mysterium» ; 6. Verset «Cœlestis urbs Jerusalem» ; 7. Offertoire «Rex gloriose, præsulum» ; 8. Hymne «Quid nunc in tenebris».
  • 1891 – Op. 74, Pièces dans différents styles, Livre 17 : 1. Marche élégiaque en do mineur ; 2. Consolation en mi majeur ; 3. Andante sostenuto et Allegro giocoso en sol mineur et majeur ; 4. Communion nº 4 en la bémol majeur.
  • 1892 – Op. 75, Pièces dans différents styles, Livre 18 : 1. Pièce caractéristique dans le mode phrygien en ut ; 2. Morceau symphonique en la mineur ; 3. Fugue en fa mineur ; 4. Offertoire en si bémol majeur.
  • 1893 – Chant du matin, bluette pour orgue (créée le 25 août 1893 à bord du navire La Bourgogne faisant route vers les États-Unis).
  • 1893 – Op. 84, Grand Chœur en forme de marche en sol mineur.
  • 1894 – Op. 81, Allegro pour orgue et orchestre en fa majeur.
  • 1895 – Op. 80, Sonate pour orgue nº 5 en do mineur.
  • 1896 – Op. 65, L’Organiste liturgiste, Livre 7 : 1. Vêpres de la Fête de sainte Cécile ; 2. Hymne «Jesu corona virginum» ; 3. Sortie dans le style de Bach «Cantantibus organis» ; 4. Communion «Placare Christe servulis» ; 5. Cinq Strophes «Sanctorum meritis» ; 6. «Strophe et Amen : «Lucis Creator optime».
  • 1897 – Op. 65, L’Organiste liturgiste, Livre 8 : 1. Offertoire «Adoro te devote» ; 2. Élévation ou Communion dans style de J. S. Bach «Adoro te devote» ; 3. Sortie «Adoro te devote» ; 4. Strophes «Adoro te devote» ; 5. Strophes «Deus tuorum militum - Jesu corona virginum - Fortem virili pectore» ; 6. Deux Strophes «Christe, sanctorum decus angelorum».
  • 1897 – Op. 83, Final alla Schumann sur un noël languedocien pour orgue et orchestre; version pour piano et harmonium (Schott).
  • 1897 – Op. 86, Sonate pour orgue nº 6 en si mineur.
  • 1897 – Vêpres des Apôtres pour harmonium.
  • 1898 – Op. 65, L’Organiste liturgiste, Livre 9 : 1. Offertoire «Afferentur, afferentur tibi» ; 2. Hymne «Quis novus cœlis agitur triumphus ? - Iste confessor» ; 3. Sortie - Grand Chœur ; 4. Interlude et Amen : «Miris modis repente liber» ; 5. Offertoire «Ave Maria» ; 6. Strophe et Amen : «Salutis humanæ sator - Quicumque Christum quæritis - Jesu dulcis memoria» ; 7. Deux Strophes et Amen «Pater superni luminis - Jesu, corona virginum (Genovefæ præconia)».
  • 1898 – Op. 87, Offertoire pour le commun des confesseurs non pontifes en do majeur.
  • 1898-1902 – Op. 90, 18 Pièces nouvelles pour orgue en 7 livraisons :
  1. Livraison 1 : 1. Offertoire en la mineur ; 2. Impression grégorienne en fa majeur ; 3. Fughetta sur les initiales de Félix Alexandre Guilmant en fa majeur.
  2. Livraison 2 : 1. Lamento en do mineur ; 2. Deuxième marche nuptiale en fa dièse majeur ; 3. Deux interludes en mi bémol majeur et ré mineur.
  3. Livraison 3 : 1. Fugue en fa mineur ; 2. Intermezzo en la bémol majeur.
  4. Livraison 4 : 1. Élégie ; 2. Canzona alla Schola Cantorum del Seminario Vaticano en do majeur ; 3. Méditation-prière en mi mineur et majeur.
  5. Livraison 5 : 1. Troisième marche nuptiale (Sortie) en do majeur ; 2. Prélude fugué en sol majeur.
  6. Livraison 6 : 1. Communion en mi bémol majeur ; 2. Paraphrase sur un chœur de «Judas Macchabée» de Hændel en sol majeur.
  7. Livraison 7 : 1. Prélude en fa majeur ; 2. Introduction et Allegro sur une basse de F. Fenaroli en fa majeur.
  • 1899 – L’Organiste liturgiste, Op. 65, Livre 10 : 1. Offertoire - Fantaisie «Veni sancte Spiritus - Factus est repente de cœlo sonus - Confirma hoc Deus - Veni Creator Spiritus - Lætare puerpera» - 2. Offertoire ; 3. Deo gratias - Fugue et Oraison ; 4. Strophe «Sacris solemniis».
  • 1899 – Op. 77, Sept morceaux pour orgue : 1. Offertoire en mi mineur ; 2. Wedding March - Souvenir de la marche de procession en sol majeur ; 3. Berceuse en fa majeur ; 4. Minuetto - Sortie en ré mineur ; 5. Marche Triomphale Op. 34 ; 6. Postlude (Grand Chœur) en fa majeur; 7. Fantaisie sur deux mélodies anglaises Op. 43.
  • 1902 – Op. 89, Sonate nº 7 pour orgue en fa majeur.
  • 1903 – Fugue grave pour harmonium, in «L’Orgue expressif ou harmonium», livraison 2, Alphonse Mustel.
  • 1906 – Op. 91, Sonate nº 8 pour orgue en la majeur.
  • 1906 – Op. 91a, Symphonie no 2 pour orgue et orchestre en la majeur
  • 1908 – Op. 92, Voluntary pour orgue en mi bémol majeur.
  • 1908 – Op. 93, Chorals et noëls pour orgue : 1. Choral «Was Gott thut, das ist wohlgethan» en fa majeur ; 2. Noël pour le temps de l’Avent «Marie dans son oratoire priant Dieu dévotement» en ré mineur ; 3. Choral «Nun lob mein Seel, den Herren» en la bémol majeur ; 4. Noël alsacien «Schlaff wohl, du Himmelsknabe, du» (berceuse) en sol majeur.
  • 1910 – Op. 94, Trois oraisons pour orgue : 1. en la bémol majeur ; 2. en sol majeur ; 3. en fa majeur.
  • s.d., Choral «Valet will ich dir geben» pour orgue, in «7 Leicht ausführbare Orgelstücke», A. Wenner, Baden-Baden.
  • s.d., Offertoire sur un thème grégorien pour harmonium.

Éditions historiques[modifier | modifier le code]

Archives des maîtres de l’orgue des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles, publiées d’après les manuscrits et éditions authentiques avec annotations et adaptations aux orgues modernes par Alexandre Guilmant, organiste de la Trinité, professeur d’orgue au Conservatoire de Paris, avec la collaboration, pour les notices biographiques de André Pirro. (10 vol.). Paris, Durand, 1897-1910.


École Classique de l’Orgue - Morceaux d’Auteurs Célèbres / Publiés et annotés / par / Alexandre Guilmant, professeur d’Orgue au Conservatoire National de Paris. Paris, Durand, Londres et Bruxelles, Schott, 1900 et suiv. :

  1. Georg Friedrich Händel - Onze fugues (1er volume)
  2. Dietrich Buxtehude - Prélude et Fugue en sol mineur
  3. Nicolaus Bruhns - Choral
  4. Johann Gottfried Walther - Prélude et Fugue en La
  5. Johann Pachelbel - Chant de Noël (Chorals)
  6. Jan Pieterszoon Sweelinck - Fantaisie en ré mineur
  7. Girolamo Frescobaldi - Fugue en sol mineur
  8. Wilhelm Friedemann Bach - Concerto
  9. Domenico Zipoli - Canzona en sol mineur
  10. Johann Ludwig Krebs - Deux trios
  11. Georg Muffat - Toccata en Fa
  12. Johann Kaspar Kerll - Canzona en sol mineur
  13. Joseph Seeger - Fugue en fa mineur - C. Kopriwa - Fugues en La bémol et en fa mineur
  14. Samuel Scheidt - Cantilena Anglica Fortunæ
  15. Johann Ludwig Krebs - Fugue en Sol
  16. Franz Xaver Murschhauser - Praeambulum, Arpeggiata, Fuga
  17. Girolamo Frescobaldi - Quatre courantes
  18. François Roberday - Fugue en ré mineur - Bohuslav Matěj Černohorský - Fugue en ré mineur
  19. Johann Philipp Kirnberger - Deux caprices, Fugue, Choral
  20. Carl Philipp Emmanuel Bach - Fantaisie et Fugue en ut mineur
  21. Joseph Seeger - Prélude en Ré
  22. Dietrich Buxtehude - Fugue en Ut
  23. Johann Ludwig Krebs/ Johann Sebastian Bach - Prélude-Choral «Wir glauben all’ an einen Gott, Vater»
  24. Giovanni Battista Martini - Sonate en fa mineur
  25. Jean-Henry d'Anglebert - Cinq Fugues et un Quatuor
  26. Girolamo Frescobaldi - Quatre hymnes: «Iste confessor», «Lucia creator optime», «Exsultet orbis gaudiis», «Ave maris stella»

Écouter une œuvre[modifier | modifier le code]

Fichier audio
Fugue alla Haendel (info)

Des difficultés  pour  écouter le fichier ? Des problèmes pour écouter le fichier ?
  • Fugue alla Haendel en fa majeur, opus 49, pour orgue. Registration : Manuels accouplés : Plenum de 8 (+ anches 8, 4 à la fin) - Pédale : Fonds 16, 8, Basson 16 et Tirasses (+ anches 16, 8 à la fin)
  • YouTube John Scott joue la Marche Religieuse Op. 15 à l’orgue de la Saint Thomas Church, Fifth Avenue, New York.
  • YouTube Daniel Roth joue l’Andante con moto des Pièces de différents styles, Op. 16 nº 1, à l’orgue de St-Sulpice.
  • YouTube Ab Weegenaar joue la Mélodie des Pièces de différents styles, Op. 17 nº 3, à l’orgue Hinsz de la Bovenkerk de Kampen (Pays-Bas).
  • YouTube Raúl Prieto Ramírez joue le Final de la Sonate nº1 Op. 42, en récital à la Basilique Santa Maria, Mataró (Barcelone).
  • YouTube Clive Driskill-Smith joue le Scherzo Symphonique, Op. 55 nº 2, à l’orgue Rieger de la Christ Church Cathedral, Oxford.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Guide de la musique d'orgue (France Orgue): Alain Cartayrade liste plus de 375 disques contenant de la musique d'orgue de Guilmant.
  • 3e Messe solennelle pour chœur et orgue, opus 11 : Marie-Ange Leurent, Virginie Perrin, Hervé Lamy, Bertrand Bontoux, chœur Cori Spezzati, direction Olivier Opdebeeck (Triton, 2006)
  • Symphonies pour orgue et orchestre numéros 1 & 2 : Edgar Krapp, orgue, Bamberger Symphoniker, direction Vladimir Fedosseïev et Sebastian Weigle (Arts 47662-2)
  • Alexandre Guilmant : Noël au salon par Françoise Masset (soprano), François Lambret (piano), Kurt Lueders (harmonium). France : Hortus, 2005. 1CD, Hortus 044. 5 Diapason.
  • "Alexandre Guilmant : Voix céleste et harpe éolienne" par Isabelle Lagors (harpe) et Christian Ott (orgue et harmonium). Ambiente-Audio, 2008, 1CD

Références[modifier | modifier le code]

  • Michel d’Argoeuves. Alexandre Guilmant - in: L’Orgue - Revue Trimestrielle, no.144, avril-juin 1965, p. 60–68. Article
  • Alexandre Guilmant. Du rôle de l’orgue dans les offices liturgiques - in: Congrès diocésain de musique religieuse et de plain-chant tenu à Rodez les 22,23 et 24 juillet 1895 : Compte rendu. - Rodez : E. Carrère, 1895. - p. 157-159. Article
  • Joël-Marie Fauquet (direction) (préf. Joël-Marie Fauquet), Dictionnaire de la Musique en France au XIXe siècle, Paris, Fayard,‎ 2003, 1405 p. (ISBN 2-213-59316-7), p. 545
  • Theodore Baker et Nicolas Slonimsky (trad. Marie-Stella Pâris, préf. Nicolas Slonimsky), Dictionnaire biographique des musiciens [« Baker's Biographical Dictionnary of Musicians »], t. 1 : A-G, Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquins »,‎ 1995 (réimpr. 1905, 1919, 1940, 1958, 1978), 8e éd. (1re éd. 1900), 4728 p. (ISBN 2-221-06510-7), p. 1593

Liens externes[modifier | modifier le code]

Partitions gratuites[modifier | modifier le code]