Alexandre Goldenweiser

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alexandre Borissovitch Goldenweiser (en russe : Александр Борисович Гольденвейзер) est un pianiste, compositeur et professeur russe et soviétique, né le 10 mars 1875 à Chișinău, dans le gouvernement de Bessarabie (Empire russe) et mort le 26 novembre 1961 à Moscou (Union soviétique).

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans une famille d’avocats, il fait ses études au Conservatoire de Moscou, qu’il termine en 1895 comme pianiste (son professeur est Pavel Pabst) et en 1897 comme compositeur (chez Mikhaïl Ippolitov-Ivanov). De 1906 jusqu’à sa mort il enseigne au Conservatoire, et en est également directeur entre 1922―1924 et 1939―1942. Goldenweiser se produit souvent comme soliste et musicien de chambre. Son art pianistique traduit l’influence de Sergueï Rachmaninov, Alexandre Scriabine et Nikolaï Medtner, qu’il connaissait bien.

Goldenweiser est un des fondateurs de l’école moderne russe de piano. Il forme plus de deux cents pianistes, dont les plus célèbres sont Samuil Feinberg, Tatiana Nikolaïeva, Roza Tamarkina, Grigory Ginzburg, Lazar Berman et d’autres. Il écrit plusieurs articles sur l’éducation musicale et certaines compositions. Sous sa transcription les œuvres pour piano de J. S. Bach, Domenico Scarlatti, Mozart, Beethoven, Schumann, Liszt et Piotr Ilitch Tchaïkovski sont publiées.

Titres et décorations[modifier | modifier le code]

Musée[modifier | modifier le code]

Son appartement, situé en plein centre de Moscou, au no 17 de la rue Tverskaïa, est un musée ouvert au public depuis 1959. On peut y consulter ses archives. Ce musée est une filiale du musée Glinka.

Liens externes[modifier | modifier le code]