Alexandre Goedicke

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alexandre Fiodorovitch Goedicke (en russe : Александр Фёдорович Гедике, ISO 9 : Aleksandr Fëdorovič Gedike) est un compositeur, pianiste et organiste russe né le 4 mars 1877 à Moscou et mort le 9 juillet 1957 dans la même ville. Il est fondateur de l’école moderne russe de l’orgue.

Biographie[modifier | modifier le code]

Goedicke est issu d’une famille allemande qui s’est installée en Russie au début du XIXe siècle. Son grand-père travaille comme organiste d’église, son père est aussi organiste et professeur au Conservatoire de Moscou. Son cousin est Nikolaï Medtner.

En 1892 Goedicke entre au Conservatoire de Moscou où ses professeurs sont Pavel Pabst et Vassili Safonov (piano), Anton Arenski, Nikolaï Ladoukhine et Gueorgi Konious (théorie de la musique et composition). Il apprend aussi l’orgue sous la direction de son père et possède une grande maîtrise. Goedicke termine le conservatoire en 1898, et deux ans plus tard il participe comme compositeur et pianiste au Concours Rubinstein qui se déroule à Vienne (Autriche). Il gagne le premier prix en composition avec son Konzertstück pour piano et orchestre.

Dès 1909 Goedicke est professeur de piano au Conservatoire de Moscou et, dès 1919, enseigne également la musique de chambre. En 1923 il est à la tête du département d’orgue et donne son premier concert à cet instrument dans la Grande salle du Conservatoire. Parmi ses élèves on peut noter Mikhaïl Starokadomski, Léonid Roïzman, Garri Grodberg et d’autres organistes russes. Son répertoire comporte toutes les œuvres de J. S. Bach, mais aussi ses transcriptions des fragments d'opéras et œuvres symphoniques. En 1946 il est nommé « Artiste du peuple du RSFSR » et un an après le prix Staline lui est décerné pour son grand travail comme instrumentiste et professeur.

Le style des compositions de Goedicke traduit l’influence de l’école classique russe et est marqué par un sérieux, une clarté de forme et une grande maîtrise polyphonique. Il a composé quatre opéras, plusieurs œuvres pour orchestre, piano et orgue, des concertos et pièces de chambre pour instruments à vent (notamment des concertos pour trompette et pour cor) et des romances.

Liens externes[modifier | modifier le code]