Alexandre Donskoï

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Donskoï.

Alexandre Victorovitch Donskoï (en russe : Александр Викторович Донской ; né le 10 juin 1970 à Arkhangelsk) est l'ancien maire d'Arkhangelsk, en Russie, de mars 2005 à février 2008[1]. Le 27 octobre 2006, il annonce publiquement, sur le site Internet officiel de la mairie, sa décision de se présenter aux élections présidentielles russes de 2008[2],[3]. Par la suite, des inspections administratives sont conduites dans sa mairie, puis il fait l'objet de poursuites judiciaires, pour motifs économiques principalement, et est arrêté en juillet 2007. Il est relâché en 2008, avec une peine de prison de trois ans avec sursis[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

Élection à la mairie d'Arkhangelsk[modifier | modifier le code]

Donskoï a étudié à l'école d'économie de Stockholm et à l'Institut d'entrepreneuriat du Nord (en russe : Северный Институт Предпринимательства)[5]. Avant d'être élu maire, il occupait le poste de directeur général d'une chaîne de magasins d'alimentation. Il est élu le 13 mars 2005 maire d'Arkhangelsk, en recueillant 44 657 voix (38,65%). Le taux de participation n'était que de 39,60 %. Il y avait en tout 10 candidats, dont le maire sortant Oleg Nilov. Donskoï, sans étiquette, a en particulier défait le candidat de Russie Unie Piotr Orlov.

Affaire judiciaire[modifier | modifier le code]

Donskoï entretenait depuis longtemps des relations difficiles avec le gouverneur de l'oblast, Kiselev. D'aucuns lient les poursuites judiciaires dont a fait l'objet Donskoï à ces relations. Il a été accusé, au début 2007, d'avoir falsifié un de ses diplômes, et d'abus de pouvoir, et arrêté. Après avoir été relâché, il a de nouveau été arrêté en juillet 2007. Condamné en 2008 à une amende de 70 mille roubles, il a dû démissionner de son poste de maire ; la mesure a été assortie d'une peine inéligibilité de deux ans.

Élections à la chambre des députés en 2011[modifier | modifier le code]

Alexandre Donskoï a dirigé la branche régionale (no 33 : oblasts d'Arkhangelsk et de Kaliningrad) du parti Iabloko aux élections de la Douma en 2011. Le 11 octobre 2011, il annonce sur sa page d'un réseau social que le président du parti Iabloko, Sergueï Mitrokhin, lui a demandé de renoncer officiellement à participer aux élections [6], à cause d'une prétendue menace du Kremlin de ne pas enregistrer les listes de candidats et empêcher le parti de participer aux élections. Mitrokhine a expliqué sa décision par le fait que Donskoï aurait caché à la direction moscovite du parti une condamnation en 1992. Il a été exclu de la liste du parti Iabloko le 24 octobre 2011[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Alexander Donskoy. Investigators require that I resign office Consulté le 24 novembre 2011.
  2. (en) Elena Larionova. Archangelsk mayor is arrested. Consulté le 24 novembre 2007.
  3. (en) Factiva Public Figures & Associates. Top Stories: PEPs, corruption & money laundering. Consulté le 24 novembre 2007.
  4. (ru) Мэр Архангельска получил три года условно; приговор будет оспорен, Igor Kluchnikov, Radio Svoboda, 6 mars 2008.
  5. (en) Myers, Steven Lee, Post-Putin « Post-Putin », sur The New York Times,‎ 25 février 2007 (consulté le 14 janvier 2010)
  6. (ru) Alexis Morozov Александра Донского отлучили от «Яблока» sur 29.ru, le 11 octobre 2011
  7. (ru) Rapport de la 50ème séance de la commission électorale centrale de la Fédération de Russie

(ru)/(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu des articles intitulés en russe « Донской, Александр Викторович » (voir la liste des auteurs) et en anglais « Alexander Donskoy » (voir la liste des auteurs)

Lien externe[modifier | modifier le code]