Alexandre Cougnaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alexandre Cougnaud

{{{alternative}}}

Alexandre Cougnaud, pilote officiel BRM

Date de naissance 5 décembre 1991 (22 ans)
Lieu de naissance Les Sables-d'Olonne
Vendée
Drapeau de la France France
Nationalité Drapeau de la France français
Qualité Pilote automobile
Numéro 29
Équipe RP Motorsport
Nombre de courses 69
Pole positions 2
Podiums 13
Victoires 1
Site web www.alexandrecougnaud.com

Alexandre Cougnaud (né le 5 décembre 1991 aux Sables-d'Olonne) est un pilote automobile français[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Les débuts (2002-2009)[modifier | modifier le code]

Alexandre Cougnaud est issu d'une famille d'industriels vendéens.

Il fait ses débuts en Karting en 2002, à l'âge de 10 ans et conclut son parcours en karting par une sixième position au Championnat de France de Formule Kart en 2008.

Il progresse en monoplace en 2009, en Formul'Academy Euro Series (descendant direct de la célèbre Formule Campus) organisée par l'Auto Sport Academy et destinée à promouvoir les jeunes pilotes[2]. Sa première saison en sport automobile est plutôt mitigée, il réussit néanmoins à terminer septième de la seconde manche disputée sur le sélectif tracé urbain du Circuit de Pau-Ville, organisée en tant que course support du Grand Prix automobile de Pau 2009.

Passage en Formule Renault 2.0 et Formule Ford (2010-2011)[modifier | modifier le code]

Alexandre Cougnaud chez Arta en Formule Renault 2.0

Alexandre Cougnaud gravit un échelon supplémentaire en 2010 en participant à deux meetings du Championnat de Suisse de Formule Renault 2.0, disputés a Magny-Cours et Monza. Il termine quatrième pour sa toute première course dans la discipline mais doit abandonner lors de la seconde course du week-end. Il est de nouveau contraint a l'abandon lors de la première course de Monza, mais termine troisième de la deuxième manche, ce qui lui permet de terminer neuvième du championnat 2010 et d'être repéré par l'horloger B.R.M. Le vendéen n'effectuera pas plus de courses dans la saison.

En 2011, Alexandre Cougnaud participe au championnat issu de la fusion entre les championnat suisses et italiens de Formule Renault: la Formula Renault 2.0 Alps. Son meilleur résultat sera une huitième place, à nouveau réalisée lors du Grand Prix de Pau, il finit quinzième du championnat.

Entre temps, le pilote français participe à la Coupe d'Europe de Formule Ford disputée sur le circuit de Brands Hatch, il termine dix-septième de la première course, abandonne lors de la seconde manche et termine onzième de la dernière course.

Arrivée en Formule 3 (2012)[modifier | modifier le code]

Alexandre passe en Formule 3 pour la saison 2012 et participe au championnat European F3 Open (ancien Championnat d'Espagne de F3). A défaut d'être l'un des plus disputés, ce championnat permet aux pilotes de débuter dans la discipline grâce à la catégorie Coupe d'Espagne (Copa) qui permet aux écuries de disposer de modèles de châssis plus anciens. Alexandre pilote donc une Dallara F308 (modèle de 2008) motorisée par Toyota (comme toutes les écuries du plateau) dans l'écurie française Top F3. Alexandre s'impose d'emblée comme étant candidat au titre de la Coupe d'Espagne (Copa), il enchaine les podiums à quasiment toutes les courses pendant les premiers mois (5 sur 8 possibles), il pointe à la première place du classement de sa catégorie à mi-saison.

Il termine finalement troisième du championnat après une contre performance à Montmelo, dans la dernière manche, où il n'arrive pas à inscrire le moindre point, notamment à cause de la pluie dans la deuxième course et à une rentrée aux stands trop tardive. Alexandre accroche tout de même le tire de vice-champion "Rookie" (deuxième meilleur débutant de l'année).

Succès en Formule 3 (2013)[modifier | modifier le code]

Alexandre Cougnaud au Castellet pour la première course de la saison 2013 (F3)
Alexandre Cougnaud à Jerez, premier podium de la saison 2013 (F3)

Alexandre passe alors dans la catégorie supérieure (F312) et change d'écurie en intégrant la formation italienne RP Motorsport, alors championne en titre.

Il réalise tout de suite de très bons essais hivernaux sur le Circuit Paul-Ricard. Son début de championnat est ensuite difficile, Alexandre n'arrive pas à trouver les bons réglages dans les premières courses qui se disputent toutes avec un mauvais temps (brouillard très épais au Castellet et au Nürburgring). Alexandre finit par occuper les places d'honneur lors du meeting de Jerez où il termine quatrième de la première course et troisième de la seconde course du meeting[3].

Alexandre réalise une meilleure deuxième partie de saison avec de très belles courses comme à Spa-Francorchamps, où il part 13e sur la grille lors de la deuxième course et termine 4e.

Il réalise sa meilleure performance de la saison début octobre à Monza, dans la première course il part dernier sur la grille (29e) n'ayant pu prendre part aux qualifications pour cause de problème électrique ; il finira 7e (soit une remontée de 22 places). Dans la deuxième course, il réalise le meilleur tour en course après avoir réalisé la pôle position le matin et fini deuxième après une course qui voit 5 changements de leader et où il aura mené pendant deux tours avant de se faire dépasser par son coéquipier dans le dernier tour.

Ces bons résultats lui ont permis d'être choisi par Porsche France parmi les 12 pilotes qui vont participer à la sélection Porsche Scholarship France du 27 au 29 octobre 2013 sur le Circuit Paul-Ricard[4].

Pour le dernier week-end de la saison, sur le Circuit de Catalogne à Montmeló près de Barcelone, Alexandre réalise deux très belles courses, il se classe troisième le samedi et gagne le dimanche[5], c'est sa première victoire en F3. Il fini la saison 2013 en apothéose : 3 podiums d'affilé, 2e à Monza, 3e et 1er à Barcelone.

Parallèlement à sa carrière en F3, Alexandre poursuit ses études en Mastère d'immobilier à l'ESPI à Paris.

Porsche Carrera Cup (2014)[modifier | modifier le code]

Voiture d'Alexandre Cougnaud dans le parc fermé après la course - Le Mans 2014

Remarqué par plusieurs écuries lors de la sélection Porsche Scholarship en octobre 2013 au Castellet, Alexandre Cougnaud signe en février 2014 avec le team Racing Technology[6], champion de France en titre pour participer à la Porsche Carrera Cup France 2014.

Il aura pour coéquipiers : Vincent Beltoise et Lonni Martins en championnat A et Christophe Hamon champion 2013 Club Porsche Motorsport pour le classement Gentlemen (championnat B)[7].

Le Mans (26/27 avril 2014) : pour sa première course de la saison, Alexandre se qualifie en 11ème position. Après quelques tours, il écope d'une pénalité (drive through) et ne peut donc défendre ses chances, il termine hors des points. Lors de la deuxième course, un changement tardif de pneumatiques l'oblige à partir de la voie des stands. Il effectue ensuite une remontée tout au long de la course et marque ses premiers points en championnat en terminant 11e (5 points). Alexandre repart du Mans à la deuxième place du classement « Jeunes Talents / Rookies ».

Imola (17/18 mai 2014) : la deuxième manche de la saison a lieu en Italie. Alexandre touche un mur en essais libres et ne peut participer aux deux séances de qualification du samedi car sa boite de vitesses et son embrayage doivent être réparés. Il s'élance le dimanche en fond de grille pour les deux courses. Malgré de très nombreux dépassements, Alexandre doit abandonner dans la course 1 en raison d'un accrochage. Dans la course 2, il termine 16e, aux portes des points.

Le Mans (Course spéciale hors championnat - 14 juin 2014) : pour cette course d'ouverture des 24 Heures du Mans, Alexandre arrive très motivé mais doit vite déchanter car dès le deuxième tour des essais libres une suspension casse et Alexandre doit se contenter de voir tourner les autres sur le circuit mythique des 24h. En qualification, il arrache malgré tout un 16ème temps prometteur. En course, il gagne deux places par tour dans les premières boucles, il passe ainsi successivement sur la ligne d'arrivée P14, P12, P10, P8. Dans les trois derniers tours il doit se contenter de gérer et de maintenir ses adversaires derrière lui car il a un problème de direction. Il réussit à préserver une 11ème place durement acquise (sur 62 participants) sur ce tracé mythique des 24h long de 13,6 kilomètres.

Classement Porsche Carrera Cup France 2014

Carrière[modifier | modifier le code]

Résultats par saison

Saison Championnat Équipe Courses Victoires Poles M/Tours Podiums Points Position
2009 Formul'Academy Euro Series Auto Sport Academy 14 0 0 0 0 8 14e
2010 Formule Renault 2.0 Suisse ARTA Engineering 4 0 0 0 1 57 9e
2011 Formula Renault 2.0 Alps 14 0 0 0 0 79 15e
Coupe d'Europe de Formule Ford Cliff Dempsey Racing 3 0 0 0 0 0 n.c
Championnat VdeV - Challenge Endurance Proto AB Sport Auto 1 0 0 0 0 8 10e
2012 European F3 Open Top F3 16 0 0 0 0 14 15e
European F3 Open (cat. Copa)† 0 1 2 8 70 3e
European F3 Open Winter Series 2 0 0 0 0 0 n.c
2013 European F3 Open Winter Series RP Motorsport 1 0 0 0 0 0 n.c
European F3 Open 16 1 1 1 4 139 6e
  • † – Résultats dans sa catégorie
  • N/A – Points non attribués

Résultats en European F3 Open

  • Classement général:
Saison Équipe Voiture W.S. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 Pos. Pts
2012 Top F3 Dallara F308 Toyota LEC
1

?
LEC
2

?
POR
1

10
POR
2

12
NUR
1

11
NUR
2

10
SPA
1

15
SPA
2

11
BRA
1

16
BRA
2

11
LEC
1

10
LEC
2

10
HUN
1

19
HUN
2

14
MON
1

13
MON
2

5
CAT
1

20
CAT
2

15
15ème 14
2013 RP Motorsport Dallara F312 Toyota LEC
1

NC
LEC
2

NC
LEC
1

7
LEC
2

7
POR
1

8
POR
2

5
NUR
1

8
NUR
2

9
JER
1

4
JER
2

3
SIL
1

NC
SIL
2

16*
SPA
1

8
SPA
2

4
MON
1

7
MON
2

2
CAT
1

3
CAT
2

1
6ème 139

(*) arrivé 5ème de la course 2 et pénalisé par les commissaires de 30 secondes pour être sorti de la piste quelques secondes au 7ème tour.

  • Catégorie "Copa":
Saison Équipe Voiture W.S. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 Pos. Pts
2012 Top F3 Dallara F308 Toyota LEC
1

8
LEC
2

5
POR
1

3
POR
2

3
NUR
1

3
NUR
2

2
SPA
1

4
SPA
2

2
BRA
1

6
BRA
2

4
LEC
1

3
LEC
2

2
HUN
1

5
HUN
2

5
MON
1

5
MON
2

2
CAT
1

NC
CAT
2

NC
3e 70

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]