Alexandre Bida

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Juifs devant le mur de Salomon, gravure d'après le dessin Le Mur des lamentations à Jérusalem d'Alexandre Bida[1].

Alexandre Bida, né à Toulouse (Haute-Garonne) en 1813 et mort à Buhl (Haut-Rhin) en 1895, est un peintre et un graveur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Peintre orientaliste, Alexandre Bida est l'élève d'Eugène Delacroix et le professeur de Jean-Paul Laurens. Il illustre une Aquitaine et Languedoc, ou, Histoire pittoresque de la Gaule méridionale de Justin Cénac-Moncaut.

Il expose aux expositions universelles de 1855 et 1867, en 1867 il présente le dessin Le Massacre des mameluks, évocation du massacre du 1er mars 1811 au Caire, qui se trouve actuellement au musée du Louvre, département des Arts graphiques[2],[3].

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Illustrations[modifier | modifier le code]

  • Justin Cénac-Moncaut, Aquitaine et Languedoc, ou, Histoire pittoresque de la Gaule méridionale, Paris, Librairie universelle, 1848[5]

Expositions[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Œuvre conservée à Rueil-Malmaison, au musée national des châteaux de Malmaison et de Bois-Préau. Notice sur la base Joconde
  2. Exotiques expositions, Les expositions universelles et les cultures extra-européennes. France, 1855-1937 - Livret de l'exposition présentée par les Archives nationales du 31 mars au 28 juin 2010, en l'hôtel Soubise - (p. 35)
  3. « Notice no 50350111677 », base Joconde, ministère français de la Culture
  4. Notice sur la base Joconde
  5. En ligne sur archive.org

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :