Alexandre Bichi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alessandro Bichi
Biographie
Naissance 1596
à Sienne
State flag simple of the Grand Duchy of Tuscany.svg Grand-duché de Toscane
Décès le 25 mai 1657
à Rome États pontificaux
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
28 novembre 1633
par le pape Urbain VIII
Titre cardinalice Cardinal-prêtre de S. Sabina
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale 8 septembre 1627
Nonce en France
Évêque de Carpentras
Évêque d'Isola
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Alexandre Bichi (1596, Sienne25 mai 1657, Rome), évêque de Carpentras et cardinal italien du XVIIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alexandre Bichi était un parent du pape Alexandre VII et le neveu du cardinal Metello Bichi.

Il fut nommé évêque d'Isola en 1628. D'après Jean Julg[1], il est envoyé en France en 1630 comme nonce apostolique pour éviter l'alliance entre Richelieu et le roi de Suède Gustave Adolphe ; il est nommé à cette occasion à l'évêché de Carpentras. Il y fait construire le palais épiscopal, en 1640[2]. Mais Carpentras étant un siège peu lucratif, il reçoit également d'autres bénéfices, dont les commendes des abbayes de Saint-Pierre de Montmajour, près d'Arles, et de Saint-Pierre de Châlons-sur-Marne[3]. Comme de nombreux prélats italiens devenus évêques en France, il n'y réside pas. Nommé cardinal en 1634, il meurt à Rome en 1657.

Jules Mazarin reçut la tonsure le 18 juin 1632, de la main du nonce Bichi (qui deviendra son ami), à Sainte-Menehould où ce dernier allait prendre possession d'une abbaye que Louis XIII lui avait donnée.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Julg, Jean-Pierre Cattenoz - Les évêques dans l'histoire de la France – Éditeur Pierre Téqui, 2004 - pages 267, 268 lire en ligne
  2. le palais épiscopal de Carpentras
  3. Charles-Louis Richard, Jean Joseph Giraud - Bibliothèque sacrée, ou Dictionnaire universel historique, dogmatique ... – page 218 ici

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]