Alexandre-Édouard Kierzkowski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kierzkowski.

Alexandre-Édouard Kierzkowski, né Alexander Edward Kierzkowski (21 novembre 1816-4 août 1870) est un auteur, ingénieur civil et homme politique fédéral du Québec.

Né dans le Grand-duché de Posen, aujourd'hui en Pologne, M. Kierzkowski joignit l'Armée polonaise à titre d'officier lors d'une campagne contre les Russes entre 1830 et 1831. Il émigra ensuite à Paris en France où il reçut un diplôme en ingénierie civil. Arrivé au Canada en 1842, il épousa Louise-Amélie Debartzch, fille du seigneur Pierre-Dominique Debartzch. Par son mariage, il devint seigneur de différentes parties de Saint-François-le-Neuf, Cournoyer, Debartzch et L'Assomption. Entretemps, il est nommé juge de paix et ensuite major dans la milice de Richelieu en 1855.

En 1858, il devient membre du Conseil législatif de la Province du Canada dans la division de Montarville. Déclaré inapte à siéger en 1861, mais fut réélu dans Verchères la même année. Cette dernière élection fut déclarée nulle en 1863. Après la mort de sa femme en 1868, il maria Caroline-Virginie, cousine de sa défunte épouse et fille de François-Roch de Saint-Ours. Élu député du Parti libéral du Canada dans la circonscription de Saint-Hyacinthe en 1867, il décéda en fonction dans la ville de Saint-Ours en 1870 à l'âge de 53 ans.

Voir aussi[modifier | modifier le code]