Alexandra d'Édimbourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alexandra d'Édimbourg et de Saxe-Cobourg-Gotha avec son mari Charles Ernest de Hohenlohe-Langenburg.

Alexandra Louise Olga Victoria d'Édimbourg, née le au château de Rosenau à Cobourg, décédée le à Schwäbisch Hall en Allemagne.

Elle fut princesse royale britannique et princesse de Saxe-Cobourg-Gotha, elle fut un membre de la famille royale d'Angleterre.


Famille[modifier | modifier le code]

Fille de d'Alfred d'Édimbourg et de Saxe-Cobourg-Gotha et de Maria Alexandrovna de Russie. Petite-fille de la reine Victoria elle cousinait avec tous les monarques Européens. Elle était avant tout la sœur du prince héréditaire Alfred de Saxe-Cobourg-Gotha qui trouva une mort prématurée, de la reine Marie de Roumanie, de la grande duchesse Victoria de Hesse qui divorça pour épouser un grand duc de Russie et de la duchesse de Galliera.

Sa mère, très imbue de son appartenance à la maison Romanov, se montra une mère froide voire dure et distante. Son père, officier dans la marine royale, vécut avec sa famille aux quatre coins des mers.

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Le 20 avril 1896 Alexandra d'Édimbourg et de Saxe-Cobourg-Gotha épousa Charles Ernest de Hohenlohe-Langenburg (1863-1950), (fils du prince Hermann de Hohenlohe-Langenburg et de Léopoldine de Bade).

Cinq enfants sont nés de cette union dont :

  • Maria Melita de Hohenlohe-Langenburg (1901-1963)
  • Irma Hélène de Hohenlohe-Langenbourg (1902-1986)
  • Alfred de Hohenlohe-Langenburg (1911-1911).

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Alexandra d'Édimbourg et de Saxe-Cobourg-Gotha fut surnommé par son entourage "Sandra". La princesse vécut une partie de son enfance et de son adolescence en Angleterre, principalement à Chypre, à Malte et à Cobourg.

Princesse de Hohenlohe-Langenburg[modifier | modifier le code]

Après le décès de son frère survenu le 6 février 1899, de son père le 30 juillet 1900, la princesse assura la régence du duché de Saxe-Cobourg-Gotha au nom de de son cousin le duc Charles-Édouard de Saxe-Cobourg et Gotha.

Alexandra de Saxe-Cobourg-Gotha entreprit de nombreux voyages, notamment dans le sud de la France, où sa mère possèdait une ferme située près de Nice, en Roumanie et en Suisse.

Après le décès de père, en 1913, Charles Ernest de Hohenlohe-Langenburg, Alexandra de Saxe-Cobourg-Gotha s'installèrent avec leurs enfants au château de Lange.

Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Au cours de la Première Guerre mondiale, son époux fut infirmier volontaire sur le front. Alexandra de Saxe-Cobourg-Gotha s'engagea dans la guerre, elle fut infirmière auxiliaire à l'hôpital militaire de Cobourg.

Après la guerre et les bouleversements politiques survenus en Allemagne, le couple se retira de la vie publique.

Seconde guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Le , avec plusieurs de ses enfants, elle rejoignit le parti nazi.

Décès[modifier | modifier le code]

Alexandra d'Édimbourg et de Saxe-Cobourg-Gotha décéda le 16 avril 1942 à Schwäbisch Hall en Bade-Wurtemberg.

Liens internes[modifier | modifier le code]