Alexandra Pavlovna de Russie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alexandra Pavlovna de Russie (Александра Павловна).
Portrait de la grande-duchesse Alexandra Pavlovna de Russie, un portrait du peintre russe Vladimir Borovikovsky (v. 1798-1800)
Portrait de la grande-duchesse Alexandra Pavlovna de Russie, un portrait du peintre russe Vladimir Borovikovsky (v. 1798-1800)

Titre Grande-duchesse de Russie
Autre titre Princesse palatine de Hongrie
Distinctions Ordre de Sainte-Catherine
Biographie
Dynastie Maison Romanov
Nom de naissance Alexandra Pavlovna de Russie
Naissance 9 août 1783
Tsarskoïe Selo
Décès 16 mars 1801
Vienne (Autriche)
Père Paul Ier de Russie
Mère Maria Fiodorovna de Russie
Conjoint Joseph d'Autriche, palatin de Hongrie
Enfants Alexandrine d'Autriche

Lesser Coat of Arms of Russian Empire.svg

Alexandra Pavlovna Romanova,(en russe: Александра Павловна), née le 9 août 1783 à Tsarskoïe Selo, décédée le 16 mars 1801 à Vienne, grande-duchesse de Russie, par mariage archiduchesse d'Autriche.

Famille[modifier | modifier le code]

Fille de Paul Ier de Russie et de Sophie-Dorothée de Wurtemberg.

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Le 30 octobre 1799, elle épousa à Saint-Pétersbourg Joseph d'Autriche, palatin de Hongrie, (fils de Léopold II d'Autriche et de Marie-Louise de Bourbon (1745-1792).

De cette union naîtra :

Biographie[modifier | modifier le code]

Alexandra Pavlovna de Russie était le troisième enfant de Paul Ier de Russie et de Sophie-Dorothée de Wurtemberg. Elle reçut l'éducation réservée aux princesses russes, elle apprit le français, l'allemand, le dessin et la musique. Elle fut très proche de sa sœur Éléna Pavlovna de Russie.

Alexandra Pavlovna fut « la plus jolie, la plus douce, la plus innocente des princesses à marier d'Europe ».

Fiançailles avec le roi de Suède[modifier | modifier le code]

Alexandra Pavlovna aimait beaucoup le jeune roi de Suède que l'on décrivait comme une jeune homme au « visage agréable, possédant beaucoup de charme et d'esprit ».

Des négociations concernant l'union des deux jeunes gens furent entamées. Lors de la venue du jeune roi Gustave IV Adolphe de Suède en Russie en août 1796, au premier regard Alexandra Pavlovna s'éprit du jeune roi. Quant à Gustave IV Adolphe il fut séduit par la naïveté de la jeune princesse russe. Il demanda immédiatement audience à Catherine II de Russie afin de demander la main de la jeune grande duchesse russe, l'impératrice ne se contenait plus de joie.

Dans l'enthousiasme, Catherine II de Russie sembla avoir négligé le problème posé par la religion, en qualité de reine de Suède Alexandra Pavlovna aurait à se convertir au protestantisme. Pendant deux semaines des négociations furent entamées afin d'obtenir un accord, Catherine II de Russie estimant que le jeune roi de Suède avait demandé la main de sa petite-fille par amour, il accepterait d'épouser une princesse orthodoxe. Cependant, conscient de ses devoirs, Gustave-Adolphe campa sur ses positions et quitta la cour russe, laissant Alexandra Pavlovna de Russie avec son chagrin. Deux mois se sont écoulés depuis les négociations, la date des fiançailles fut fixée au 11 septembre 1796. Ce même jour, avant de s'engager, Gustave IV Adolphe de Suède découvrit dans le contrat de mariage la décision de la princesse russe, elle conserverait sa foi orthodoxe même après le mariage. Ignorant cette situation, le jeune roi de Suède explosa de colère, déclarant que la Russie lui avait tendu un piège et jura de ne jamais donner une reine orthodoxe au peuple suédois. Lors de la cérémonie des fiançailles il ne fut pas présent, Alexandra Pavlovna en eut beaucoup de chagrin. Cette affront eut des conséquences sur la santé de Catherine II de Russie, elle décéda quelque temps après d'un accident vasculaire cérébral.

En 1797, Gustave IV Adolphe de Suède épousa Frédérique de Bade, sœur de la tsarine Louise Augusta de Bade, épouse du tsar Alexandre Ier de Russie.

L'alliance autrichienne[modifier | modifier le code]

En 1798 Paul Ier de Russie rejoignit l'Autriche et la Prusse au sein de la deuxième coalition contre la France républicaine. Pour cimenter cette alliance, Alexandra Pavlovna épousa l'archiduc Joseph. Le mariage eut lieu le 30 octobre 1799 à Saint-Pétersbourg. Le jeune couple s'installa au château d'Ascuth en Hongrie.

Un an et demi après, Alexandra Pavlovna de Russie donna naissance à une petite fille morte le jour de sa naissance. Alexandra Pavlovna décéda à Vienne d'une fièvre puerpérale le 16 mars 1801. Elle n'avait que dix-sept ans. Son décès eut lieu la même semaine de l'assassinat de son père, ce fut un coup terrible pour la Maison des Romanov.

Inhumation[modifier | modifier le code]

Crypte où fut inhumée la grande-duchesse Alexandra Pavlovna de Russie

Alexandra Pavlovna et sa fille furent inhumées en la chapelle orthodoxe d'Ürom dans la banlieue de Budapest en Hongrie[1].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Généalogie[modifier | modifier le code]

Alexandra Pavlovna de Russie appartient à la première branche de la Maison d'Oldenbourg-Russie (Holstein-Gottorp-Romanov) issue de la première branche de la Maison Holstein-Gottorp, elle-même issue de la première branche de la Maison d'Oldenbourg.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]