Alexandra Ledermann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lederman et Alexandra Ledermann (série).
Alexandra Ledermann Equestrian pictogram.svg
Alexandra ledermann.jpg
Alexandra Ledermann signant des autographes au Salon du Cheval de Paris 2006
Contexte général
Sport Équitation
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de la France France
Naissance 14 mai 1969 (45 ans)
Taille 1,71 m (5 7)
Poids de forme 57 kg (125 lb)
Palmarès
Or Arg. Bro.
Équitation aux Jeux olympiques 1996 (individuel)
Championnat du monde de saut d'obstacles 1998 (équipe)
Championnat d'Europe de saut d'obstacles 1999 (individuel) 1995 (équipe)
Championnat de France de saut d'obstacles - - -
* Dernière mise à jour : 2010

Alexandra Ledermann est une cavalière française de concours de saut d'obstacles (CSO). Elle est née le 14 mai 1969. Ses écuries se situent près d’Évreux, en Normandie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Connue pour être la première femme championne d'Europe de concours de saut d'obstacles avec Rochet M, Alexandra Ledermann a commencé la compétition à l'âge de six ans, aidée par son père, Jean-Pierre Ledermann, cavalier de bon niveau qui la soutiendra au cours de sa carrière, allant jusqu'à lui confier Punition, sa meilleure jument. À douze ans, elle devient double championne de France en poney C et D et à dix-huit ans, elle remporte son premier Grand Prix avec Natfot, à Saint-Lô, devant Éric Navet. Puis sa carrière internationale décolle lorsqu’elle remporte à 21 ans avec Punition le Grand Prix Coupe du Monde de Paris Bercy.

Alexandra Ledermann reste la dernière cavalière à avoir remporté une médaille olympique en saut d’obstacles pour la France (bronze à Atlanta en 1996 avec Rochet M). À la retraite de ce dernier, elle s’est éloignée du haut-niveau en raison de problèmes de santé chez ses chevaux de relève. Alexandra Ledermann espère néanmoins avoir l'occasion de revenir à la compétition internationale dès qu'elle pourra retrouver des chevaux de qualité suffisante.

Même loin des concours de haut niveau, Alexandra Ledermann reste connue grâce à la célèbre série des jeux vidéo d'équitation (initiée en 2000) qui porte son nom et qui rencontre un grand succès, particulièrement auprès du jeune public féminin, passionné de chevaux et d'équitation.

En 2008, Alexandra Ledermann lance sa propre marque de vêtements et un dictionnaire original, le "Dico d'une jeune cavalière".

En 2012, elle publie sa troisième BD.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Ses titres les plus importants sont :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Le cheval en France, France Diplomatie.