Alexander Rich

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rich.

Alexander Rich, né le 15 novembre 1924 à Hartford au Connecticut, est un biologiste et biophysicien américain. Il est professeur de biophysique au MIT (depuis 1958) et à la Harvard Medical School.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alexander Rich a reçu son baccalauréat (magna cum laude) ainsi que son diplôme de médecine (cum laude) de l’Université Harvard. Il était post-doc de Linus Pauling avec James Watson. Il a plus de 600 publications à son actif.

Alexander Rich est fondateur d'Alkermes ainsi que son directeur depuis 1987 et est codirecteur du conseil d'administration de Repligen Corporation, une compagnie biopharmaceutique. Il est également membre du conseil d'administration de Profectus BioSciences, Inc. et fait partie des conseils de rédaction de Genomics et du Journal of Biomolecular Structure and Dynamics.

En 1963, Rich a découvert les polysomes, des regroupements de ribosomes lisant simultanément un brin de l'ARNm[1]. Il a également déterminé les structures secondaire et tertiaire d'un ARN de transfert en 1974, simultanément avec Aaron Klug, premier ARN dont la structure a été déterminée[2].

En 1979, Rich et ses collègues ont accidentellement produit des cristaux d'ADN Z[3]. Ceci était la première structure cristalline d'une quelconque forme d'ADN. Rich et al. sont finalement parvenu à cristalliser la jonction entre l'ADN de forme B et Z après 26 ans d'effort. Leurs résultats furent publiés dans le journal Nature en octobre 2005[4]. Lorsque l'ADN-Z est formé, il doit y avoir deux jonctions qui permettent de retourner à la forme habituelle de l'ADN, la forme B.

Distinctions et récompenses[modifier | modifier le code]

Publications choisies[modifier | modifier le code]

  • Brown BA II, Lowenhaupt K, Wilbert CM, Hanlon EB, Rich A (2000). "The Za domain of the editing enzyme dsRNA adenosine deaminase binds left-handed Z-RNA as well as Z-DNA". Proc Nat'l Acad Sci USA 97:13531-13586.
  • Kim Y-G, Lowenhaupt K, Maas S, Herbert A, Schwartz T, Rich A (2000). "The Zab domain of the human RNA editing enzyme ADAR1 recognizes Z-DNA when surrounded by B-DNA". J Biol Chem 275:26828-26833.
  • Schwartz T, Rould MA, Lowenhaupt K, Herbert A, Rich A (1999). "Crystal structure of the Za domain of the human editing enzyme ADAR1 bound to left-handed Z-DNA". Science 284:1841-1845.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Warner JR, Knopf PM, Rich A, « A multiple ribosomal structure in protein synthesis », Proc. Natl. Acad. Sci. USA, vol. 49,‎ 1963, p. 122–129 (PMID 13998950, DOI 10.1073/pnas.49.1.122, lire en ligne)
  2. (en) Suddath FL, Quigley GJ, McPherson A, Sneden D, Kim JJ, Kim SH, Rich A, « Three-dimensional structure of yeast phenylalanine transfer RNA at 3.0angstroms resolution », Nature, vol. 248, no 443,‎ 1974, p. 20–24 (PMID 4594440)
  3. (en) Wang AHJ, Quigley GJ, Kolpak FJ, Crawford JL, van Boom JH, Van der Marel G, and Rich A, « Molecular structure of a left-handed double helical DNA fragment at atomic resolution », Nature, vol. 282, no 5740,‎ 1979, p. 680–686 (PMID 514347, DOI 10.1038/282680a0)
  4. (en) Ha SC, Lowenhaupt K, Rich A, Kim YG, and Kim KK, « Crystal structure of a junction between B-DNA and Z-DNA reveals two extruded bases », Nature, vol. 437, no 7062,‎ 2005, p. 1183–1186 (PMID 16237447, DOI 10.1038/nature04088)
  5. (en) « 2008 Welch Award in Chemistry Recipient », The Welch Foundation

Liens externes[modifier | modifier le code]