Alexander Knox

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Knox.

Alexander Knox

Description de cette image, également commentée ci-après

Dans les années 1940

Naissance 16 janvier 1907
Strathroy
Ontario, Canada
Nationalité Drapeau du Canada Canadienne
Décès 25 avril 1995 (à 88 ans)
Berwick-upon-Tweed
Angleterre, Royaume-Uni
Profession Acteur, scénariste, dramaturge
Films notables Wilson (1944)
Europe 51 (1952)
Les Vikings (1958)
Le Jour le plus long (1962)
Séries notables Le Saint (1962)

Alexander Knox est un acteur, scénariste et dramaturge canadien, né le 16 janvier 1907 à Strathroy (Ontario, Canada), mort le 25 avril 1995 à Berwick-upon-Tweed (Angleterre, Royaume-Uni).

Biographie[modifier | modifier le code]

Alexander Knox débute au théâtre vers la fin des années 1920, aux États-Unis. Il poursuit sa carrière théâtrale au Royaume-Uni dans la seconde moitié des années 1930 (aux côtés, entre autres, de Laurence Olivier, Ralph Richardson), où il participe à quelques films à partir de 1936. De retour aux États-Unis dans les années 1940, il joue à Broadway de 1940 à 1949 (entre autres, avec Jessica Tandy et Kirk Douglas) et, jusqu'en 1952, dans des films hollywoodiens. L'un d'eux, Wilson (1944), lui vaut l'année suivante (1945) un Golden Globe Award et une nomination à l'Oscar, tous deux dans la catégorie du meilleur acteur.

Victime du maccarthysme et mis sur liste noire, il repart au Royaume-Uni, où il s'établit définitivement, et tourne notamment trois films dirigés par Joseph Losey, "blacklisté" comme lui, ainsi que quelques productions européennes (dont Europe 51 de Roberto Rossellini, sorti en 1952, avec Ingrid Bergman, Giulietta Masina, ou encore La Vingt-cinquième Heure d'Henri Verneuil en 1967, avec Anthony Quinn, Virna Lisi, Serge Reggiani). Il revient toutefois de temps à autre au cinéma américain après la déchéance de McCarthy, et contribue à un dernier film en 1985.

Il apparaît aussi à la télévision, d'abord dans un téléfilm britannique en 1938, puis entre 1954 et 1986, dans des séries (notamment Le Saint, un épisode en 1962) et téléfilms.

Il est également scénariste de deux films américains (en 1946 et 1949), et l'auteur d'une pièce de théâtre jouée à Broadway en 1949, The Closing Door. En outre, il est le réalisateur (la seule fois de sa carrière) d'une adaptation pour la télévision britannique, en 1960, de cette pièce.

De 1944 jusqu'à sa mort en 1995, il est marié à l'actrice américaine Doris Nolan (1916-1998), qui joue à ses côtés dans sa pièce The Closing Door et dans l'épisode du Saint pré-cités.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme acteur (sélection)[modifier | modifier le code]

Dans Sister Kenny (1946)
Dans Paula (1952)
Au cinéma
À la télévision

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

(sélection de pièces, comme acteur, sauf mention contraire)

À Londres[modifier | modifier le code]

À Broadway[modifier | modifier le code]

Récompense[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]