Alexander Hoyos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alexander Graf von Hoyos.

Le comte Alexander von Hoyos est un diplomate autrichien né le 13 mai 1876 à Fiume en Autriche-Hongrie (aujourd'hui Rijeka en Croatie) et mort le 20 octobre 1937 à Schwertberg (Autriche).

Chef de cabinet au ministère des Affaires étrangères austro-hongrois lors du déclenchement de la Première Guerre mondiale en 1914, Hoyos a joué un rôle majeur dans la « crise de juillet ». Il a été envoyé à plusieurs missions à Berlin, peut-être parce qu'il était beau-frère de Herbert von Bismarck[1],[2].

Il épouse en 1913 à Paris Edmée de Loys-Chandieu (1892–1945), avec laquelle il aura quatre enfants. Sa fille Mélanie (1916–1947) épousera en 1937 le comte Gottfried von Bismarck-Schönhausen[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Manfried Rauchensteiner, « Entfesselung in Wien? Österreich-Ungarns Beitrag zum Ausbruch des Ersten Weltkriegs » in Michael Gehler (dir.), Ungleiche Partner? Österreich und Deutschland in ihrer gegenseitigen Wahrnehmung. Historische Analysen und Vergleiche aus dem 19. und 20. Jahrhundert, Verlag Steiner, Stuttgart, 1996, pp.355-374 (ISBN 3-515-06878-3)
  2. Friedrich Kießling, Gegen den „großen“ Krieg? Entspannung in den internationalen Beziehungen 1911–1914, Verlag Oldenbourg, München, 2002 (ISBN 3-486-56635-0)
  3. Walter von Hueck, Hans Friedrich von Ehrenkrook, Genealogisches Handbuch des Adels, t. 75, Starke, Limburg, 1980, p.366.