Alexander Dobrindt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alexander Dobrindt
Alexander Dobrindt en 2013.
Alexander Dobrindt en 2013.
Fonctions
Ministre fédéral des Transports et des Réseaux numériques d'Allemagne
En fonction depuis le 17 décembre 2013
Chancelier Angela Merkel
Gouvernement Merkel III
Prédécesseur Peter Ramsauer
Secrétaire général de l'Union
chrétienne-sociale en Bavière
9 février 200915 décembre 2013
Président Horst Seehofer
Prédécesseur Karl-Theodor zu Guttenberg
Successeur Andreas Scheuer
Biographie
Date de naissance 7 juin 1970 (44 ans)
Lieu de naissance Peißenberg (RFA)
Parti politique CSU
Diplômé de Université Louis-et-Maximilien
de Munich
Profession Entrepreneur

Alexander Dobrindt
Ministres fédéraux des Transports d'Allemagne

Alexander Dobrindt, né le 7 juin 1970 à Peißenberg, est un homme politique allemand membre de l'Union chrétienne-sociale en Bavière (CSU). Il est ministre fédéral des Transports depuis le 17 décembre 2013.

Formation et carrière[modifier | modifier le code]

Il passe son Abitur en 1989 à Weilheim, puis suit des études supérieures de sociologie à l'université Louis-et-Maximilien de Munich, qu'il achève six ans plus tard par l'obtention de son diplôme. Il commence alors à travailler comme directeur commercial de la société Holzner und Sanamij GmbH - Druckbehälter und Medizinische Geräte, dont il est promu gérant en 2001. Il abandonne toute activité professionnelle en 2005.

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Au sein de la CSU[modifier | modifier le code]

En 1986, il adhère à la Junge Union (JU), puis intègre l'Union chrétienne-sociale en Bavière (CSU) quatre ans plus tard, l'année même où il est élu président de la section JU dans l'arrondissement de Weilheim-Schongau. Devenu vice-président de la fédération du district de Haute-Bavière en 1993, il quitte l'organisation de jeunesse en 1997, et prend, en 2001, la présidence de la section CSU de la commune de Peißenberg.

Alexander Dobrindt est désigné secrétaire général de la CSU le 9 février 2009, à la suite de l'entrée de Karl-Theodor zu Guttenberg au gouvernement fédéral, sur proposition du président du parti, Horst Seehofer[1]. Deux mois plus tard, il prend la tête de la CSU dans l'arrondissement de Weilheim-Schongau. Il est relevé de ses fonctions de secrétaire général, afin de devenir ministre fédéral, le 15 décembre 2013, au profit de Andreas Scheuer.

Mandats et fonctions[modifier | modifier le code]

Après avoir été élu au conseil communal de Peißenberg en 1996, il entre au Bundestag lors des élections fédérales de 2002, en remportant 54,9 % des voix dans la circonscription de Weilheim. Il occupe notamment la vice-présidence de la commission parlementaire de l'Économie et du Travail au cours de l'année 2005, ainsi que les présidences de divers groupes de travail du groupement provincial de la CSU et du groupe CDU/CSU. Il a été réélu en 2009 avec 52 % des suffrages, et en 2013 avec 57,2 % des voix.

Il est nommé ministre fédéral des Transports et des Réseaux numériques le 17 décembre 2013, succédant à son camarade de parti Peter Ramsauer.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est de confession catholique, et marié depuis 2002.

Annexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Blitzkarriere Nummer zwei », Süddeutsche Zeitung, 9 février 2009.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]