Alexander Boghossian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boghossian.
Hanging Figure, métal soudé

Alexander Bhogossian dit Skunder Bhogossian est un artiste éthiopien (Addis-Abeba, 22 juillet 1937 - Washington (district de Columbia), 4 mai 2003). Considéré comme un pionnier de l'art moderne en Éthiopie et l'un des principaux artistes africains du XXe siècle, il est souvent associé au surréalisme[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un père arménien et d'une mère éthiopienne, une bourse d'étude lui permet de voyager en Europe après une formation initiale dans sa ville natale. À Londres (1955-57), il est élève de la Saint Martin's School, de la Central School et de la Slade School of Fine Art. À Paris (1957-1966) il étudie à l'École nationale des beaux-arts et à l'Académie de la Grande Chaumière. Il fait alors la connaissance de André Breton, Cheikh Anta Diop, Wilfredo Lam et Ted Joans[1]. Il retourne à Addis Abbeba de 1966 à 1969 pour y enseigner à l'École des Beaux-Arts. En 1970, il s'installe définitivement aux États-Unis, à Atlanta d'abord et puis à Washington où il enseigne à l'École des Beaux-Arts de la Howard University (1972 à 2001).

Il est le premier artiste éthiopien dont les œuvres ont été acquises par le Musée national d'art moderne de Paris (1963) et le MoMA de New York (1965)[2]

Œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Black, brown, & beige: surrealist writings from Africa and the diaspora, p. 148 de Franklin Rosemont et Robin D. G. Kelley, University of Texas Press, 2009, (ISBN 0292719973 et 9780292719972)
  2. (en) Encyclopaedia Aethiopica, vol 2, p. 383-84, éd. Otto Harrassowitz Verlag, 2005, (ISBN 3447052384 et 9783447052382).
  3. africa.si

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :