Alexander Baring

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Portrait du baron Ashburton.

Alexander Baring PC (27 octobre 177413 mai 1848, Longleat), 1er baron Ashburton (en), est un financier et homme politique britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Sir Francis Baring, 1er baronnet, il débute dans l'entreprise de son père, et devient associé à Hope & Co. En 1794, il est envoyé aux États-Unis pour des transactions foncières diverses et formé des liens avec des maisons américaines. En 1807, Alexandre devient associé dans l'entreprise familiale, avec ses frères Thomas Baring et Henry Baring, et la raison sociale a été changée pour Baring Brothers & Co. Après la mort d'Henry Hope en 1811, les bureaux londoniens de Hope & Co fusionne avec Baring Brothers & Cie.

Alexander Baring siège au Parlement pour les comtés de Taunton de 1806 à 1826, Callington de 1826 à 1831, Thetford de 1831 à 1832 et enfin pour Essex-Nord de 1832 à 1835. Il occupe le poste de Master of the Mint (en) et de Président du Board of Trade entre 1834 et 1835.

À la retraite de Robert Peel, il fut créé baron Ashburton (en) le 10 avril 1835, un titre précédemment détenu par John Dunning (en). En 1842, il fut de nouveau envoyé en Amérique, et la même année conclu le Traité Webster-Ashburton. En dépit de son attitude antérieure, Lord Ashburton désapprouve le libre-échange promu par Peel et s'oppose au Bank Charter Act de 1844.

Ashburton a été administrateur du British Museum et de la National Gallery et membre du Conseil privé.

Gendre de William Bingham et d'Anne Willing, il est le père de Bingham Baring et de Francis Baring (3e baron Ashburton) (en), et le beau-père de Henry Thynne (3e marquis de Bath) (en).

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]