Cette page est en semi-protection longue.

Alessandro Volta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Volta.

Alessandro Volta

Description de cette image, également commentée ci-après

Alessandro Giuseppe Antonio Anastasio Volta

Naissance
Côme (Italie)
Décès (à 82 ans)
Côme (Italie)
Nationalité Drapeau de l'Italie Italien
Champs Physique
Institutions Université de Pavie
Renommé pour Recherche en électricité
Inventeur de la pile électrique

Le comte Alessandro Giuseppe Antonio Anastasio Volta, né à Côme le et mort dans cette même ville le , est un physicien italien. Il est connu pour ses travaux sur l'électricité et pour l'invention de la première pile électrique, appelée pile voltaïque[1].

Biographie

La pile voltaïque

Exemple de pile voltaïque.

Plusieurs chercheurs ont étudié le phénomène de la pile de Volta et ont essayé de l'améliorer. Certains ont découvert l'illumination à arc qui démontre que l'électricité provoque une sorte d'éclair. Ils ont démontré le phénomène en reliant les deux bornes de la pile à un morceau de charbon.

Le , deux chimistes britanniques, William Nicholson (1753 - 1815) et Sir Anthony Carlisle (1768-1840) réalisent la première électrolyse (celle de l'eau) en utilisant la pile de Volta comme générateur, permettant ainsi d'identifier les deux constituants de l'eau, oxygène et hydrogène. Cette découverte ouvre la porte à toutes sortes d'électrolyses dont celle de l'aluminium et du cuivre.

Les premières batteries étaient composées de plusieurs piles voltaïques réunies.

Un des principaux défauts de la pile de Volta était son manque d'étanchéité ; la saumure dans laquelle étaient plongés les morceaux de carton coulait de la pile. Ce problème est maintenant résolu car on remplace la saumure par un gel plus consistant.

En 1820, Hans Christian Ørsted découvrit que les phénomènes électriques étaient de près reliés aux phénomènes magnétiques. Il remarqua que l'aiguille de sa boussole changeait de direction lorsqu'il la déplaçait autour d'un fil relié à la pile de Volta ; tout dépendant de sa position, la boussole n'indiquait pas la même direction.

En 1836, John Daniell mit au point la première pile impolarisable.

Notoriété

Honneurs et récompenses

Alessandro Volta est devenu membre de la Royal Society le . Celle-ci lui décerna la médaille Copley en 1794.

Napoléon Bonaparte lui décerna le titre de comte du Royaume en 1810 ; en 1815, l'empereur d'Autriche le nomma professeur de philosophie à Padoue.

Hommages

Le concept-car Toyota Alessandro Volta

Volta est enterré dans la ville de Côme, en Italie ; le temple Volta, près du lac de Côme est consacré à son travail ; ses instruments et papiers originaux y sont présentés. Le bâtiment est apparu, ainsi que son portrait sur la devise italienne, avant la mise en place de l'euro.

En 1881, l'unité de tension électrique, le volt, est nommée en son honneur.

Le constructeur automobile Toyota a donné le nom d'Alessandro Volta à un concept-car présenté en 2004 au Salon de l'automobile de Genève.

Armoiries

Figure Blasonnement
Armoiries du comte Volta Armes de comte du Royaume,

Écartelé : au I, du quartier des comtes sénateurs du Royaume d'Italie ; au II d'azur, au cygne d'argent, surmonté d'un arc de voute du même ; au III de gueules, à une pile voltaïque et au condensateur d'argent ; au IV, de sinople à deux barres d'argent.[2],[3],[4]

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Bibliographie

  • Gérard Borvon, Histoire de l'électricité, de l'ambre à l'électron, Vuibert 2009.

Liens externes