Alessandro Tiarini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sainte Dorothée et l'ange.

Alessandro Tiarini (Bologne, 1577 - Bologne, 1668) est un peintre italien baroque du XVIIe siècle, se rattachant à l'école bolonaise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alessandro Tiarini se forme auprès de Prospero Fontana. Il est ensuite influencé par l'œuvre de Bartolomeo Cesi, puis en 1599, à Florence, il réalise les fresques de la Vie de saint Marc, pour le couvent San Marco.

Retourné à Bologne, il se rapproche de l'école des Carrache, en accueillant les instances naturalistes spécialement celles de Lodovico Carracci.

Sur la sollicitation de Ludovico Carracci, il réalise le Martyre de sainte Barbara pour la Basilique San Petronio ; en 1611, l'Assunta pour Budrio ; en 1614, les fresques de l'église San Michele in Bosco ; entre 1614 et 1618, le tableau de San Domenico che risuscita un bambino pour l'église San Domenico.

Durant ces années il accentue la gravité de ses personnages comme dans la Deposizione di Cristo nel sepolcro, pour l'église Sant'Antonio du Collegio Montalto (aujourd'hui à la pinacothèque nationale de Bologne) et San Martino che fa risuscitare il figlio della vedova à l'église Santo Stefano.

Au contact des milieux des peintres de Parme, de Venise et de Ferrare et par sa relecture de l'œuvre du Corrège, il éclaircit sa palette pendant que les figures acquièrent monumentalité et plus grande spontanéité, comme les Noces mystiques de sainte Catherine de la Pinacoteca Extenso, les fresques du Palazzo del Giardino à Parme et à Rinaldo et l'Armida du musée des beaux-arts de Lille.

Successivement il est actif dans la région de Reggio d'Émilie, en exécutant les fresques à Santa Maria della Ghiara et pour des églises de Modène et de Pavie.

Selon Carlo Cesare Malvasia, il se retire en confiant ses propres pinceaux à Giovanni Andrea Sirani, sans pouvoir le faire à Guido Reni, alors parti de Bologne vers Rome.

Ses derniers élèves ont été Francesco Carbone et Luca Barbieri.

Sur les autres projets Wikimedia :

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Déploration sur le Christ mort, 1617, huile sur toile, 323x213 cm, Pinacothèque Nationale de Bologne.

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • M. Prondini, Alessandro Tiarini (1577-1668), Librairie F. De Nobele (France)