Alessandro Guagnini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alessandro Guagnini
POL COA Gwagnin.svg
Portrait de Gediminas. La même image sert à illustrer le personnage de Casimir III de Pologne[1]

Alessandro Guagnini, (parfois « francisé » en Alexandre Guagnini) (15381614) était un chroniqueur italien originaire de Vérone. Il servit dans l'armée lituanienne à Vitebsk (qui faisait partie du Grand-duché de Lituanie).

Biographie[modifier | modifier le code]

Alessandro Guagnini est connu pour avoir publié l'une des œuvres européennes en langue latine les plus lues concernant le monde est-européen, la Description de la Sarmatie européenne sous le titre: Sarmatiae Europeae descriptio, quae Regnum Poloniae, Lituaniam, Samogitiam, Russiam, Masoviam, Prussiam, Pomeraniam… complectitur', à Cracovie en 1578. Elle contient des descriptions géographiques, historiques, religieuses…

L'œuvre est considérée comme un plagiat de la Chronique de la Pologne, de la Lithuanie, de la Russie, de la Prusse, de la Moscovie et de la Tartarie parue en 1582 de Mathias Strykowski avec qui il était en contact.

Malgré la controverse qui s'ensuivit et qui fit l'objet d'un jugement du roi Étienne Báthory en faveur du polonais Strykowski, le livre continue à être imprimé sous le nom de Guagnini et bénéficia même d'une traduction en polonais[2]. Une version complétée paraît en 1611.

La chronique comprend de très nombreux portraits gravés des grands-ducs de Lituanie habillés selon la mode renaissante, et qui connurent un grandsuccès, notamment dans les livres d'histoire [3]

Alessandro Guagnini meurt à Cracovie en 1614.

Quelques images[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Scan from "Istorinis pasakojimas" by Saulius Žukas
  2. Oleg Łatyszonek, "From White Russia to Belarus" //Annus Albaruthenicus, no. 5, 2004
  3. Par exemple, Gimtoji istorija. Nuo 7 iki 12 klasės