Kangni Alem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Alemdjrodo Kangni)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alem.

Kangni Alem

Description de cette image, également commentée ci-après

Kangni Alem

Nom de naissance Kangni Alemdjrodo
Activités Romancier, écrivain, dramaturge, metteur en scène, nouvelliste, traducteur, critique littéraire
Naissance (47 ans)
Langue d'écriture Français
Distinctions Grand prix littéraire d'Afrique noire
Prix Tchicaya U'Tamsi
3e Prix du Prix littéraire Williams Sassine

Kangni Alemdjrodo, surnommé Kangni Alem, est un homme de lettres, écrivain, traducteur et critique littéraire togolais, né à Lomé en 1966.

Également dramaturge et metteur en scène, il est diplômé en sémiologie théâtrale et fondateur de l'Atelier Théâtre de Lomé.

En 2003, il a reçu le Grand prix littéraire d'Afrique noire, pour son ouvrage, Cola Cola jazz. Il réside actuellement en France.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Lomé en 1966, Kangni Alemdjrodo est titulaire en 1990 d'une licence de Lettres modernes obtenue à l'Université du Bénin.

Il décroche la même année un diplôme de didactique du français à l'institut National des Sciences de l’éducation ainsi qu'une Licence en Communication et études Théâtrales.

Poursuivant ses études en France, il obtient en 1999 un doctorat de littératures française, francophones et comparée à l'Université Bordeaux III accompagnée de la mention très honorable avec félicitations du jury.

Carrière[modifier | modifier le code]

En 1989, Kangni Alemdjrodo fonde L’Atelier Théâtre de Lomé et signe plusieurs mises ayant marqué les esprits en scène dont Mère Courage et ses enfants (Mutter Courage und ihre Kinder) de Bertolt Brecht, La Route de Wole Soyinka et Récupérations de Kossi Efoui.

Animateur sur Radio Lomé, il est remercié en 1992 pour raisons politiques.

En 1990, il s'est vu décerné le Prix Tchicaya U'Tamsi du Concours Théâtral Interafricain pour sa pièce Chemins de Croix.

Par la suite, se distinguant à travers la force de son écriture, il reçoit en 2003 le Grand prix littéraire d'Afrique noire pour son ouvrage, Cola Cola jazz.

Puis, plus récemment, en 2005, sa nouvelle Une histoire américaine se voit attribuée le 3e Prix du Prix littéraire Williams Sassine.

Nouvelliste, dramaturge, traducteur, critique littéraire, Kangni Alemdjrodo a enseigné le théâtre et la littérature comparée dans diverses universités telles que l'Université du Wisconsin à Madison, l'Université Bordeaux III ou encore l’Université de Lomé.

Chercheur associé au CELFA (Centre d'Études Linguistiques et Littéraires Francophones et Africaines) à l'Université Bordeaux III, il est aujourd'hui rédacteur en chef de la revue Notre Librairie et traducteur de l'écrivain Ken Saro-Wiwa.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Un rêve d'Albatros, Paris, Éditions Gallimard, coll. « Continent noir »,‎ 2006, 125 p. (ISBN 978-2070781379)
  • Canailles et charlatans, Paris, Éditions Dapper, coll. « Littérature »,‎ 2005, 166 p. (ISBN 978-2915258127)

Essais[modifier | modifier le code]

  • Rachid Boudjedra, la passion de l’intertexte (2001)

Pièces de théâtre[modifier | modifier le code]

  • Théâtre vol. 1, Bertoua, Cameroun, Ndze, coll. « Théâtres »,‎ 2009, 106 p. (ISBN 2-911464-44-7)
    Opus comprenant 3 pièces: Apprentissage de la mémoire, Nuit de cristal, La saga des rois
  • Chemin de Croix, Bertoua, Cameroun, Ndze, coll. « Théâtres »,‎ 2005, 64 p. (ISBN 978-2911464256)
    Prix Tchicaya U'Tamsi du 17e Concours Théâtral Interafricain - RFI - 1990

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • La gazelle s'agenouille pour pleurer, Châtenay-Malabry, France, Acoria éditions,‎ 2001, 173 p. (ISBN 978-2912525260)
  • Un rêve d'Albatros, Paris, Éditions Gallimard, coll. « Continent noir »,‎ 2006, 125 p. (ISBN 978-2070781379)
  • Sayouba Traoré, Kangni Alem, Abdourahman-A Waberi, Eugène Ebodé, Collectif, Dernières nouvelles de la Françafrique, La Roque d'Anthéron, France, Éditions Vents d'ailleurs,‎ 2003, 224 p. (ISBN 978-2911412257)
  • Collectif, Le Camp des Innocents, Carnières, Belgique, Éditions Lansman,‎ 2006 (ISBN 978-2872825172)
    3e Prix du Prix Littéraire Williams Sassine 2005 de l'association belge CEC (Coopération par l'éducation et la culture) pour sa nouvelle Une histoire américaine

Photographie[modifier | modifier le code]

  • Bernard Brisé, Kangni Alem, Tombés des mains du soleil, Paris, L'Harmattan, coll. « Afriphoto »,‎ 2003, 55 p. (ISBN 978-2747530385)

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Prix Tchicaya U'Tamsi du Concours Théâtral Interafricain (1990)

Distinctions honorifiques[modifier | modifier le code]