Alexeï Guerman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Alekseï Guerman)
Aller à : navigation, rechercher

Alexeï Guerman

Naissance 20 juin 1938
Leningrad, RSFS de Russie
Drapeau de l'URSS Union soviétique
Nationalité Drapeau de l'URSS soviétique → Drapeau de la Russie russe
Décès 21 février 2013 (à 74 ans)
Saint-Pétersbourg
Drapeau de la Russie Russie
Profession réalisateur
Films notables Vingt jours sans guerre
Mon ami Ivan Lapchine
Khroustaliov, ma voiture !

Alexeï Iourievitch Guerman (en russe : Алексей Юрьевич Герман), né le 20 juin 1938 à Leningrad et mort le 21 février 2013 à Saint-Pétersbourg, est un cinéaste soviétique et russe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de l'écrivain et scénariste Iouri Guerman, Alexeï Guerman a signé deux films inspirés des écrits de son père. Bien qu'il soit considéré comme l'un des plus grands réalisateurs russes de la seconde moitié du XXe siècle siècle, Alexeï Guerman n'a réalisé que six films en plus de quarante ans. Trois ont été censurés — La Vérification (1971) et les deux films cités plus bas — et n'ont pu sortir qu'au moment de la perestroïka. Tous ses films ont été tournés dans les studios Lenfilm à Saint-Pétersbourg, dont il fut un temps administrateur. Alexeï Guerman débute sa carrière au théâtre, puis coréalise, avec Grigori Aronov, Le Septième Compagnon (1967), adapté d'une nouvelle de son père.

Il est l'auteur de deux chef-d'œuvre, Vingt jours sans guerre (1976) et Mon ami Ivan Lapchine (1984). Après sa réhabilitation en 1986, et la sortie de ses films interdits, Alexeï Guerman, alors secrétaire de l'Union des cinéastes, devient l'un des cinéastes soviétiques les plus en vue.

Il est difficile d'être un Dieu, son sixième et dernier film, est l'adaptation du roman des frères Strougatski, Il est difficile d'être un dieu (L'Histoire du carnage d'Arkanar) (Paris, Denoël, 1973). Il s'agit d'une réflexion philosophique sur la marche de l'Histoire et les rapports de pouvoir. Les films d'Alexeï Guerman ont été filmés en noir et blanc car, « les souvenirs n'ont pas de couleur », disait-il[1].

Alexeï Guerman fut marié à la scénariste Svetlana Karmalita.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Producteur[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Entretien in : Cahiers du cinéma, no 531.