Aleksandr Kalianine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kalianine.
Cyrillic letter Dzhe.svg Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Aleksandr Kalianine

Photographie couleur de Kalianine

Kalianine avec l'équipe de Russie B en 2010.

Nationalité Drapeau de la Russie Russie
Né le 24 septembre 1987,
Tcheliabinsk (RSFS de Russie)
Mort le 7 septembre 2011,
Iaroslavl (Russie)
Joueur décédé
Position Ailier
Tirait de la gauche
A joué pour Superliga
Traktor Tcheliabinsk
Dizel Penza
Dizel Penza
KHL
Lokomotiv Iaroslavl
Carrière pro. 20042011

Aleksandr Igorevitch Kalianine (en russe : Александр Игоревич Калянин et en anglais : Aleksandr Kalyanin), né le 24 septembre 1987 à Tcheliabinsk en RSFS de Russie et mort le 7 septembre 2011 à Iaroslavl, en Russie, est un joueur professionnel de hockey sur glace russe[1]. Il évolue au poste d'attaquant. Il est le fils d'Igor Kalianine, ancien joueur professionnel.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formé au Traktor Tcheliabinsk, il débute en 2004 avec l'équipe réserve dans la Pervaïa liga, la troisième division russe. Le 9 décembre 2005, il joue son premier match dans la Superliga avec le Lokomotiv Iaroslavl face au HK CSKA Moscou. Son temps de glace et sa production de points décollent lorsqu'il bénéficie de la confiance de son entraîneur Piotr Vorobiov au cours des séries éliminatoires de la Coupe Gagarine 2010. Vorobiov l'aligne aux côtés d'Aleksandr Galimov et de Guennadi Tchourilov. Il représente la Russie au niveau international. Il effectue sa première apparition en senior le 11 novembre 2010 avec l'équipe de Russie B contre l'Ukraine au cours d'une manche de l'Euro Ice Hockey Challenge. En décembre de la même année, le trio Galimov - Tchourilov - Kalianine est convoqué en équipe de Russie par le sélectionneur Viatcheslav Bykov. Le 16 décembre 2010, il honore sa première titularisation contre la Suède. L'équipe remporte l'édition 2010 de la Koubok Pervogo Kanala. Il inscrit ses deux premiers buts avec la sélection le 10 février 2011 face à la Finlande au cours d'un match des LG Hockey Games.

Le 7 septembre 2011, il meurt dans l'avion transportant son équipe du Lokomotiv Iaroslavl au départ de Iaroslavl et à destination de Minsk en Biélorussie. L'avion de ligne de type Yakovlev Yak-42 s'écrase peu après son décollage de l'aéroport Tounochna de Iaroslavl, faisant 44 morts parmi les 45 occupants[2],[3].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

En club[modifier | modifier le code]

Statistiques par saison[4]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ B A Pts Pun PJ B A Pts Pun
2003-04 Traktor Tcheliabinsk 2 Pervaïa liga 2 0 0 0 0
2004-05 Traktor Tcheliabinsk Vyschaïa liga 2 0 0 0 0
Traktor Tcheliabinsk 2 Pervaïa liga 39 15 18 33 50
2005-06 Lokomotiv Iaroslavl Superliga 5 2 0 2 2
Lokomotiv Iaroslavl 2 Pervaïa liga 41 14 25 39 78
2006-07 Dizel Penza Vyschaïa liga 12 1 1 2 12
Dizel Penza 2 Pervaïa liga 2 0 0 0 0
2007-08 Traktor Tcheliabinsk Superliga 30 6 7 13 42 3 0 0 0 0
Lokomotiv Iaroslavl 2 Pervaïa liga 8 5 9 14 2
2008-09 Lokomotiv Iaroslavl KHL 11 0 1 1 4 1 1 0 1 4
2009-10 Lokomotiv Iaroslavl KHL 30 1 1 2 12 17 3 4 7 6
2010-11 Lokomotiv Iaroslavl KHL 53 15 19 34 56 17 9 4 13 14
2011-12 Lokomotiv Iaroslavl KHL - - - - - - - - - -

Au niveau international[modifier | modifier le code]

Statistiques par compétition
Année Évènement PJ B A Pts +/- Pun Résultat
2010 Koubok Pervogo Kanala 3 0 0 0 0 0 Première place
2011 LG Hockey Games 3 2 0 2 +1 0 Deuxième place

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Fiche de carrière sur eliteprospects.com
  2. (en) « Plane crash in Russia involves KHL team », sur NHL.com,‎ 7 septembre 2011 (consulté le 7 septembre 2011)
  3. (fr) « Crash en Russie », sur lequipe.fr,‎
  4. (en) « Aleksandr Kalianine hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database.

Voir aussi[modifier | modifier le code]