Alexandre Ankvab

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Aleksandr Ankvab)
Aller à : navigation, rechercher
Alexandre Ankvab
Alexandre Ankvab en 2011.
Alexandre Ankvab en 2011.
Fonctions
3e président d'Abkhazie
26 septembre 201131 mai 2014
(2 ans, 8 mois et 5 jours)
Vice-président Mikhaïl Logua
Premier ministre Leonid Lakerbaia
Prédécesseur lui-même (par intérim)
Sergueï Bagapch
Successeur Valeri Bganba (par intérim)
Biographie
Date de naissance 26 décembre 1952 (61 ans)
Lieu de naissance Soukhoumi, RSS de Géorgie
(URSS)

Alexandre Ankvab

Alexandre Zolotinskovitch Ankvab (en abkhaze : Алеқсандр Анқәабné, en géorgien : ალექსანდრე ანქვაბი, en russe : Алекса́ндр Золоти́нскович Анква́б), né le 26 décembre 1952 à Soukhoumi (RSS de Géorgie), est un homme politique abkhaze, président par intérim de mai à septembre 2011, puis président de l'Abkhazie jusqu'en mai 2014.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé en droit, Alexandre Ankvab travaille successivement au Komsomol, puis au ministère de la Justice, enfin au ministère de l'Intérieur de la République socialiste soviétique autonome d'Abkhazie jusqu'à sa démission en 1990.

Élu en 1991 au Conseil suprême d'Abkhazie, il est ministre de l'Intérieur de 1992 à 1993, pendant le conflit avec le gouvernement central géorgien. Il s'installe en 1994 à Moscou où il se lance avec succès dans les affaires.

Revenu sur la scène politique en 2000, il s'affirme comme un opposant au président Vladislav Ardzinba et annonce sa candidature à l'élection présidentielle de 2004, mais il est récusé pour ne pas savoir parler l'abkhaze. Il soutient alors Sergueï Bagapch qui remporte l'élection début 2005 et le nomme alors Premier ministre le 14 février. Il occupe cette fonction jusqu'au 12 février 2010, date à laquelle il accède au poste de vice-président du pays. C'est à ce titre qu'il exerce la présidence par intérim à la mort du président Bagapch, le 29 mai 2011[1]. Une élection présidentielle est organisée le 26 août suivant et Ankvab est élu avec 54,86 % des voix face à Sergueï Chamba et Raul Khadjimba[2] [3]. Son mandat commence le 26 septembre suivant.

Entre 2005 et 2012, il est victime de six tentatives d'assassinat[4].

Le 27 mai 2014, après plusieurs jours de manifestations réclamant la démission d'Ankvab, accusé de corruption, le mouvement de contestation prend de l'ampleur. Plusieurs milliers de personnes prennent le contrôle du siège du pouvoir à Soukhoumi, la capitale, forçant le président Ankvab à prendre la fuite. Dans une vidéo diffusée le lendemain, Ankvab dénonce une tentative de coup d‘État armé. Le 29 mai, le Parlement adopte une motion de défiance envers le gouvernement du Premier ministre Leonid Lakerbaia, ainsi qu'une résolution demandant à Ankvab de démissionner. Ce dernier refuse et, deux jours plus tard, le Parlement le déclare inapte à exercer ses pouvoirs. Le lendemain, 1er juin, le président du Parlement Valeri Bganba est investi des fonctions présidentielles par intérim.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le président abkhaze meurt à Moscou », LeMonde.fr, 29 mai 2011 ; page consultée le 29 mai 2011.
  2. « Abkhazie: Ankvab élu président », RIA Novosti, Moscou,‎ 27 août 2011 (lire en ligne)
  3. (en) Russia's Medvedev congratulates Ankvab on Abkhazian election win, RIA Novosti, 27 août 2011.
  4. « Attentat contre le président Alexandre Ankvab », Courrier international, 23 février 2012.

Liens externes[modifier | modifier le code]