Aleksandar Vulin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyrillic letter Dzhe.svg Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Aleksandar Vulin
Fonctions
Ministre serbe du Travail, de l'Emploi, des Anciens combattants et de la Politique sociale
En fonction depuis le 27 avril 2014
(4 mois et 26 jours)
Président du gouvernement Aleksandar Vučić
Prédécesseur Jovan Krkobabić
Ministre sans portefeuille
Chargé du Kosovo et de la Métochie
2 septembre 201327 avril 2014
Président du gouvernement Ivica Dačić
Prédécesseur Fonction créée
Successeur Fonction abolie
Directeur de l'Office du Kosovo et Métochie
27 juillet 20122 septembre 2013
Premier ministre Ivica Dačić
Prédécesseur Fonction créée
Successeur Fonction abolie
Biographie
Date de naissance 2 octobre 1972 (41 ans)
Lieu de naissance Novi Sad, Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie République fédérative socialiste de Yougoslavie
Nationalité Serbe
Parti politique Mouvement des socialistes (PS)
Diplômé de Faculté de droit de l'université de Novi Sad
Profession Juriste
Religion Chrétien orthodoxe

Aleksandar Vulin (en serbe cyrillique : Александар Вулин ; né le 2 octobre 1972 à Novi Sad) est un journaliste et un homme politique serbe, président du Mouvement des socialistes (PS)[1]. Le 27 avril 2014, il est élu ministre du Travail, de l'Emploi, des Anciens combattants et de la Politique sociale dans le gouvernement d'Aleksandar Vučić[2].

En 2012, il est élu député à l'Assemblée nationale de la République de Serbie et et abandonne son mandat pour devenir directeur de l'Office du Kosovo et Métochie[3]. Du 2 septembre 2013 au 27 avril 2014, il est ministre sans portefeuille chargé du Kosovo et de la Métochie dans le second gouvernement d'Ivica Dačić[2].

Origine et études[modifier | modifier le code]

La famille Vulin est originaire de Bosnie-Herzégovine. Aleksandar Vulin termine ses études élémentaires à Novi Sad, dans la province de Voïvodine, puis fréquente le lycée de Sremski Karlovci. Il est diplômé de la Faculté de droit de l'université de Novi Sad[2],[4].

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Années 1990 et 2000[modifier | modifier le code]

Sur le plan politique, Aleksandar Vulin commence sa carrière à la Ligue des communistes-Mouvement pour la Yougoslavie (SK-PJ), dont il devient secrétaire général. Il participe à la création la Gauche yougoslave (JUL), dont il est le porte-parole et le vice-président. Il est également président de la Jeunesse révolutionnaire yougoslave. En 1998, il démissionne de toutes ses fonctions à la suite de la formation d'un gouvernement comprenant le Parti socialiste de Serbie (SPS), le Parti radical serbe (SRS) et la JUL. Deux ans plus tard, il fonde le Parti de la gauche démocratique, qui, en juin 2002, avec le Parti socialiste démocratique de Milorad Vučelić, se fond dans le SPS. En tant qu'éditorialiste, il collabore aux journaux Svet, Nacional et Centar et, en tant que chroniqueur politique, il travaille pour la radio Indeks[4].

En 2008, à la suite d'un désaccord avec la politique du SPS qui conclut une alliance gouvernementale avec le Parti démocratique du président Boris Tadić, il quitte le parti et participe à la fondation du Mouvement des socialistes (PS), dont il devient le président[4].

Années 2010[modifier | modifier le code]

En 2010, le PS entre dans une coalition avec le Parti progressiste serbe (SNS), Nouvelle Serbie (NS) et le Mouvement Force de la Serbie (PSS) dans le but de former une liste électorale commune pour les élections législatives serbes de 2012. Ainsi, Aleksandar Vulin figure en 10e position sur la liste « Donnons de l'élan à la Serbie », emmenée par Tomislav Nikolić, qui était alors président du SNS[5]. L'alliance obtient 24,04 % des suffrages et envoie 73 députés à l'Assemblée nationale de la République de Serbie[6]. Vulin obtient un mandat parlementaire auquel il renonce le 3 août 2012[7] en étant élu directeur de l'Office du Kosovo et de la Métochie dans le premier gouvernement d'Ivica Dačić soutenu par Nikolić, le nouveau président de la République[3].

À la fin du printemps et au cours de l'été 2013, une crise politique provoque des tensions au sein de la coalition gouvernementale issue des élections législatives serbes de 2012. Ivica Dačić exclut le parti Régions unies de Serbie (URS) de son gouvernement et, notamment, son représentant le plus éminent, président de ce parti et ministre des Finances et de l'Économie, Mlađan Dinkić[8]. Le gouvernement Dačić est remanié et, le 2 septembre 2013, Aleksandar Vulin est officiellement élu ministre sans portefeuille, chargé du Kosovo et de la Métochie[2],[9].

Malgré ce remaniement, le 29 janvier 2014, le président Nikolić, à l'instigation d'Aleksandar Vučić, premier vice-président du gouvernement Dačić et président du Parti progressiste serbe, dissout l'Assemblée et convoque des élections législatives anticipées pour le 16 mars[10],[11]. Aleksandar Vulin figure en 8e place sur la liste menée par Vučić, nommée « Un avenir dans lequel nous croyons » (en serbe : Budućnost u koju verujemo), qui, outre le SNS et le PS, rassemble aussi le Parti social-démocrate de Serbie, Nouvelle Serbie et le Mouvement serbe du renouveau[12] ; la liste remporte à elle seule 48,34 % des suffrages, obtenant ainsi 158 députés sur 250 à l'Assemblée nationale[13]. Le 27 avril 2014, Vučić est élu par l'Assemblée président du gouvernement de la Serbie[14] et Aleksandar Vulin est élu ministre du Travail, de l'Emploi, des Anciens combattants et de la Politique sociale[2],[15].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Aleksandar Vulin est marié et père d'un enfant[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (sr) « Predsednik », sur http://www.pokretsocijalista.org, Site du Mouvement des socialistes (consulté le 27 mai 2014)
  2. a, b, c, d et e (en) « Aleksandar Vulin », sur http://www.srbija.gov.rs, Site du Gouvernement de la Serbie (consulté le 26 mai 2014)
  3. a et b (sr) « Aleksandar Vulin podnosi ostavku », sur http://www.b92.net, B92,‎ 24 avril 2013 (consulté le 27 mai 2014)
  4. a, b, c et d (sr) « Aleksandar Vulin », sur http://istinomer.rs, Site d'Istinomer (consulté le 27 mai 2014)
  5. (sr) « Donnons de l'élan à la Serbie - Tomislav Nikolić », sur http://www.rik.parlament.gov.rs, Site de la Commission électorale de la République de Serbie (consulté le 27 mai 2014)
  6. (sr) « Izveštaj o ukupnim rezultatima izbora za narodne poslanike u Narodnu skupštinu Republike Srbije, održani 6. maja 2012. godine », sur http://www.rik.parlament.gov.rs, Site de la Commission électorale de la République de Serbie (consulté le 27 mai 2014)
  7. (en) « 31. May 2012 convocation », sur http://www.parlament.rs, Site de l'Assemblée nationale de la République de Serbie (consulté le 27 mai 2014)
  8. (sr) B. Baković, « Dačić izbacio URS iz vlade », sur http://www.politika.rs, Politika,‎ 22 août 2013 (consulté le 27 mai 2014)
  9. (sr) « Srbija dobila novu Vladu », sur http://www.novosti.rs, Večernje novosti,‎ 2 septembre 2013 (consulté le 27 mai 2014)
  10. (en) « Serbian president dissolves parliament, calls early election for March 16 », sur http://www.foxnews.com, Fox News,‎ 29 janvier 2014 (consulté le 27 mai 2014)
  11. (en) Ivana Sekularac, « Serbia's president calls parliamentary election for March 16 », sur http://www.reuters.com, Reuters,‎ 29 janvier 2014 (consulté le 27 mai 2014)
  12. (sr) « Aleksandar Vučić - Budućnost u koju verujemo », sur http://www.rik.parlament.gov.rs, Site de la Commission électorale de la République de Serbie (consulté le 27 mai 2014)
  13. (sr) « Izveštaj o ukupnim rezultatima izbora za narodne poslanike u Narodnu skupštinu Republike Srbije, održani 16. marta 2014. godine. », sur http://www.rik.parlament.gov.rs, Site de la Commission électorale de la République de Serbie (consulté le 27 mai 2014)
  14. (en) « New government elected », sur http://www.srbija.gov.rs, Site du Gouvernement de la Serbie,‎ 27 avril 2014 (consulté le 27 mai 2014)
  15. (sr) « Vučić predstavio svoj kabinet : Nema više feuda », sur http://www.blic.rs, Blic,‎ 27 avril 2014 (consulté le 27 mai 2014)

Lien externe[modifier | modifier le code]