Alegret

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alegret (fl. 1145) était un troubadour gascon, contemporain de Marcabru et l'un des plus anciens poètes satiristes connus en langue d'oc[1]. Surtout connu comme interprète des chansons de Bernard de Ventadour[2], il est lui-même l'auteurs de compositions originales, dont seuls une tençon et un sirventes (Ara pareisson l'aubre sec) sont aujourd'hui connus[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Catherine Léglu, "Moral and satirical poetry", The Troubadours: An Introduction, Simon Gaunt et Sarah Kay (dir.), Cambridge, Cambridge University Press, 1999. ISBN 0-521-57473-0.
  2. Gérard Zuchetto, Jörn Gruber, Le Livre d'or des troubadours, Les Éditions de Paris, Paris, 1998, p. 27
  3. Simon Gaunt et Kay, Sarah, "Appendix I: Major Troubadours" (pp. 279–291), The Troubadours: An Introduction, Simon Gaunt et Sarah Kay (dir.), Cambridge, Cambridge University Press, 1999. ISBN 0-521-57473-0