Aldo Crommelynck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Crommelynck.

Aldo Crommelynck est un graveur français né le 26 décembre 1931 à Monaco, mort le 22 décembre 2008 à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ses frères Piero Crommelynck et Milan Crommelynck, également graveurs, et lui sont les enfants de l'écrivain de théâtre Fernand Crommelynck. Il travaille dans l'atelier de gravure de Roger Lacourière des l'âge de 17 ans et y rencontre Pablo Picasso[1].

En 1959, les frères Crommelynck ouvrent un atelier de gravure à Paris, rue de Gergovie qui recevra de très nombreux artistes majeurs de l'époque comme André Masson, Alberto Giacometti, Jean Arp, Tal Coat, Zao Wou-ki, Hans Hartung, ou Joan Miró[2]. En 1963, Aldo et Piero s'installent à Mougins où ils travailleront notamment avec Pablo Picasso, qu'ils ont connu quelques années plus tôt, jusqu'en 1973 sur de nombreuses séries de gravures[2].

Après la mort du peintre catalan, les frères Crommelynck retournent à Paris, avant de se séparer en 1985. En 1986, Aldo Crommelynck part ouvrir un second atelier à New York en collaboration avec Daniel Wildenstein et sa galerie Pace-Wildenstein particulièrement influente sur la scène contemporaine américaine. Il travaillera alors avec Claes Oldenburg, Ed Ruscha, Keith Haring, ou Robert Morris[2].

Bibliographie sélective[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dossier de presse exposition « Piero Grommelynk, graveur de Picasso à Alechinsky » mars à juin 2012, Galerie Catherine Houard Paris.
  2. a, b et c Aldo Crommelynck, maître graveur carnet du Monde du 7 janvier 2009.