Alcyonides

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dans la mythologie grecque, les Alcyonides sont les douze filles du Géant Alcyonée.

Désespérées de la mort de leur père (tué par Héraclès lors de la Gigantomachie), elles se jetèrent dans la mer et y furent changées en « alcyons » (martins-pêcheurs). Les Jours alcyoniens étaient les sept jours qui précédaient et les sept jours qui suivaient le solstice d'hiver, pendant lesquels l'alcyon était supposé faire son nid et couver ses œufs sur la mer, qui alors était calme.

Selon certaines sources, elles étaient sept et non douze, et leurs noms étaient Alcippe, Anthé(e), Astéria (plutôt considérée comme la fille de Coéos et Phébé), Drimo, Méthone, Pallène et Phthonia.

Les noms d'Anthée, Méthone et Pallène ont été attribués à trois lunes de Saturne.

On appelle aussi Alcyonides un petit archipel du golfe de Corinthe (îles de Prasonisi, Glaronisi, Daskalio et Zoodochos Pigi), à la hauteur de Créüse. L'extrémité orientale du golfe de Corinthe (entre la Béotie et la Mégaride) est aussi parfois appelée mer (ou golfe) Alcyonide (ou Alcyonique ou Alcyonienne).

Sources[modifier | modifier le code]