Alcides Arguedas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alcides Arguedas en 1919.

Alcides Arguedas est un écrivain, historien et homme politique bolivien né à La Paz le et mort à Chulumani le . Durant sa carrière politique, il effectue plusieurs voyages diplomatiques en Europe et en Amérique, est élu député, sénateur et est ministre de l'agriculture. Il a écrit plusieurs livres d'histoire mais est essentiellement connu pour deux œuvres : Pueblo Enfermo (Peuple malade, 1909), essai dans lequel il dépeint les difficultés économiques et sociales que connaît son pays ; et Raza de Bronce (Race de bronze, 1919), roman pessimiste sur la misère des Amérindiens des Andes.

Oeuvre[modifier | modifier le code]

Oeuvre Littéraire[modifier | modifier le code]

Arguedas, Alcides 07 sentado, 2º de izq a der.jpg

Arguedas est l'un des écrivains boliviens les plus connu.Son oeuvre décrit la société bolivienne et regarde les peuples indigènes avec desespoir et pessimisme.Âtravers ses écrits,chargés d'analyse social,il a tenté de chercher une solution ou explication au permanent etat de conflit dans son pays.Les conflits entre les cultures,le complexe méttisagge et la relation quelquefois violente entre le monde indigène et celui des "criollos"(métis).Temps après ces mêmes thèmes ont été répris par des autres courantes de pensée, y compris les indigenistes;quoique de manière differente.

Lien externe[modifier | modifier le code]