Alcazar de Ségovie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alcazar.
Alcazar de Ségovie
Image illustrative de l'article Alcazar de Ségovie
Vue de l'édifice
Nom local Alcázar de Segovia
Période ou style Médiéval
Début construction 1120
Site web www.alcazardesegovia.com/
Coordonnées 40° 57′ 09″ N 4° 07′ 57″ O / 40.9525, -4.1325 ()40° 57′ 09″ Nord 4° 07′ 57″ Ouest / 40.9525, -4.1325 ()  
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Castille-et-León Castille-et-León
Province Flag Segovia province.svg Province de Ségovie
Commune Ségovie

Géolocalisation sur la carte : Espagne

(Voir situation sur carte : Espagne)
Alcazar de Ségovie

L'alcazar de Ségovie est un château fortifié, situé à l'extrémité de la vieille ville de Ségovie en Espagne. Il est bâti sur un éperon rocheux dominant le confluent des rivières Eresma et Clamores près de la sierra de Guadarrama. Il est l'un des châteaux les plus remarquables d'Espagne, en raison de sa forme semblable à la proue d'un navire. L'alcazar a été initialement construit comme une forteresse, mais a servi de palais royal, de prison d'État et comme académie militaire depuis lors.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'alcazar de Ségovie, à l'instar de nombreuses fortifications en Espagne, est une forteresse qui a été édifiée durant la domination arabe. La première référence remonte en 1120, environ trente-deux ans après la reconquête de la ville de Ségovie par les Musulmans

Toutefois, des preuves archéologiques récentes suggèrent que le site de l'alcazar servait déjà à l'époque romaine en tant que fortification. Cette théorie est étayée par la présence d'un aqueduc romain à Ségovie.

Alphonse VIII de Castille et son épouse, Aliénor Plantagenêt, ont fait de l'alcazar leur résidence principale et de nombreuses campagnes de travaux ont été menées à bien pour ériger les débuts de la fortification de pierre que nous voyons aujourd'hui.

L'alcazar de Ségovie est resté tout le long du Moyen Âge une des résidences favorites des monarques du royaume de Castille et une forteresse clé dans la défense du royaume. C'est au cours de cette période que l'édifice actuel a été en grande partie construit et agrandi.

En 1258, certaines parties de l'alcazar ont dû être reconstruites par le roi Alphonse X de Castille, après un éboulement. Peu après, le « hall des rois » a été construit pour abriter le Parlement. Toutefois, le plus important contributeur à la construction continue de l'alcazar est Jean II qui a édifié le nouveau donjon.

En 1474, l'alcazar a joué un rôle majeur dans l'ascension de la reine Isabelle de Castille. Elle y a été couronnée le lendemain de la mort du roi Henri IV en tant que reine de Castille et Leon.

La rénovation majeure suivante de l'alcazar a été menée par le roi Philippe II après son mariage avec Anne d'Autriche. Il a ajouté l'ardoise sur les clochers pointus afin de ressembler aux châteaux d'Europe centrale. En 1587, l'architecte Francisco de Morar a terminé le jardin principal et l'École des cours d'honneur du château.

La cour d'Espagne s'est installée définitivement à Madrid et l'alcazar a ensuite servi de prison d'état pendant près de deux siècles avant que le roi Charles III n'y fonde l'École d'artillerie royale en 1762. Il a rempli cette fonction pendant près de cent ans, jusqu'au 6 mars 1862 où un incendie a gravement endommagé les toits et le cadre.

Ce n'est qu'en 1882 que le bâtiment a été lentement rétabli dans son état d'origine. En 1896, le roi Alphonse XIII a ordonné que l'alcazar soit géré par le ministère de la guerre comme un collège militaire.

Aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Aujourd'hui, l'alcazar reste l'un des sites historiques les plus populaires en Espagne et est l'une des trois principales attractions à Ségovie. Les lieux les plus visités sont la salle des Fenêtres à meneaux qui abrite de nombreuses œuvres d'art, la salle du Trône et la Salle des Rois avec une frise représentant tous les rois et reines d'Espagne.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]