Alcanena

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alcanena
Blason de Alcanena
Héraldique
Administration
Pays Drapeau du Portugal Portugal
Région Centre
Sous-région Moyen Tage
Ancienne province Ribatejo
District Santarém
Code postal 2380
Démographie
Population 13 868 hab. (2011[1])
Densité 109 hab./km2
Géographie
Coordonnées 39° 28′ 00″ N 8° 40′ 00″ O / 39.4667, -8.6666739° 28′ 00″ Nord 8° 40′ 00″ Ouest / 39.4667, -8.66667  
Superficie 12 733 ha = 127,33 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Portugal (administrative)

Voir la carte administrative du Portugal
City locator 14.svg
Alcanena

Géolocalisation sur la carte : Portugal (relief)

Voir la carte topographique du Portugal
City locator 14.svg
Alcanena
Liens
Site web http://www.cm-alcanena.pt/

Alcanena est une ville portugaise située dans le district de Santarém. La ville possède une population de 4 131 habitants.

Alcanena est le siège d'une municipalité de 13 868 habitants et d'une superficie 127,3 km2.

Géographie[modifier | modifier le code]

Alcanena est limitrophe :

Démographie[modifier | modifier le code]

La municipalité a été créée en 1914 par désannexation de freguesias de Santarém et Torres Novas.

Évolution démographique
1920 1930 1960 1981 1991 2001 2004 2011
10 207 11 122 14 773 14 287 14 373 14 600 14 763 13 868

La ville[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Elle possède une densité de population de 115,7 hab/km².

Population par tranche d'âge
Tranche d'âge 0 - 14 ans 15 - 24 ans 25 - 64 ans 65 ans et plus
Population 1 924 hab 1 788 hab 8 009 hab 2 979 hab
Pourcentage 13,1 % 12,2 % 54,5 % 20,3 %

Le taux de chômage est de 4,1 %[réf. nécessaire].

Économie[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Subdivisions[modifier | modifier le code]

La municipalité est divisée en 10 paroisses :

Jumelage[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (pt)INE, « Résultats définitifs du recensement 2011 »,‎ 2012 (consulté le 5 janvier 2013)