Album d'Auschwitz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Album d'Auschwitz (aussi appelé Album de Lili Jacob, du nom de la détentrice de l'album) désigne un ensemble de photographies prises dans le camp d'extermination d'Auschwitz-Birkenau à l'été 1944[1]. Cette collection est considérée comme unique dans la mesure où elle constitue aujourd'hui l'un des principaux témoignages visuels du processus d'extermination des déportés juifs d'un convoi dans un centre de mise à mort.

Histoire[modifier | modifier le code]

Cet album qui comprend aujourd'hui quelque 193 prises de vues a initialement été découvert par une déportée, Lili Jacob, dans une baraque du camp de Dora-Mittelbau[2]. En 1980, Serge Klarsfeld convainc Lili que l'album doit être sauvegardé et protégé. Elle se rend alors à Jérusalem où elle rencontre le Premier ministre Menahem Begin, et en fait don au Mémorial de Yad Vashem[3], où il se trouve toujours.

Les photographies portent sur l'arrivée des convois de Juifs hongrois, communauté déportée en mai 1944. Les historiens Serge Klarsfeld et Marcello Pezzetti[4] estiment que ces images ont vraisemblablement été prises par les SS Ernst Hoffman et Bernhard Walter, dans une démarche qui suscite des interrogations. Quelques historiens relèvent des traits propres aux photographies de propagande allemande dans le cadrage et le choix des sujets, d'autres estiment qu'il pourrait s'agir d'un rapport commandé[5]. Les images ne montrent en tout cas pas la phase d'extermination proprement dite mais sa préparation. Elles ciblent les sélections sur la « rampe » – voie de chemin de fer arrivant directement dans l'enceinte de Birkenau, installée peu de temps avant l'anéantissement de la communauté hongroise, ce qui permet notamment de dater les photographies de l'album. Les récupérations des biens confisqués au Kanada[6] qui les suivent et l'attente des personnes qui vont être gazées.

Outre cet ensemble iconographique, on possède aujourd'hui dans le cas du camp d'Auschwitz-Birkenau quelques photographies prises par des membres des sonderkommandos d’Auschwitz II (Birkenau), et, depuis le début de l'année 2007, un album de photographies du personnel SS du camp[7].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Serge Klarsfeld, Marcello Pezzetti, Sabine Zeitoun, L'Album d'Auschwitz, préface de Simone Veil, coédition Al Dante et Fondation pour la mémoire de la Shoah, 2005, 151 p.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Base de données de l'United States Holocaust Memorial Museum : contenu intégral de l'album, taper (ou copier-coller) Auschwitz Album dans la barre de recherche.
  2. Martine Jacot, « L'album d'Auschwitz ou le trésor de Lili Jacob », Le Monde, 30 mai 2005 [lire en ligne sur le site lemonde.fr].
  3. (en) The Auschwiz Album. Photographies mises en ligne par le Mémorial de Yad Vashem
  4. Serge Klarsfeld, Marcello Pezzetti, L'album d'Auschwitz, cf. bibliographie.
  5. Pour le commandant du camp d'Auschwitz-Birkenau selon l'United States Holocaust Memorial Museum.
  6. Entrepôt des objets soutirés aux déportés.
  7. Photographies SS d'Auschwitz. Site du Musée de l'Holocauste à New York, en possession de cette collection depuis janvier 2007. À la différence de l'album d'Auschwitz, il s'agit d'un ensemble d'images exclusivement centré sur la vie du personnel du camp.