Albrecht Erlenmeyer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Albrecht Erlenmeyer, né en 1849 et mort en 1926, est un médecin et psychiatre autrichien officiant à Vienne. En 1887 il décrit la cocaïne comme le troisième « fléau » mortel pour l'humanité, après l'alcool et l'opium. Il fait suite à un article de Sigmund Freud faisant l'éloge de cette substance comme remède à l'addiction à la morphine[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • (de) Ueber Cocainsucht, in Deutsche Medizinal-Zeitung, Jg. 7, Nr. 44, 31. Mai 1886, S. 483-484
  • (de) Über die Wirkung des Cocaln bei der Morphiumentziehung, in Centralblatt für Nervenheilkunde, Psychiatrie und gerichtliche Psychopathologie, Jg. 8, Nr. 13,1. Juli 1885, S. 289-299.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]