Alberto Manguel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alberto Manguel au festival Atlantide (Nantes, 2013)

Alberto Manguel est un écrivain né en 1948 à Buenos Aires.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a grandi en Israël (où son père était ambassadeur d’Argentine), puis dans son pays natal où, dans sa jeunesse, il a fait la lecture à Jorge Luis Borges devenu aveugle[1].

Il a résidé par la suite dans divers pays, notamment une vingtaine d’années à Toronto (Ontario, Canada). Il est devenu citoyen canadien en 1985. Il s'est installé en France en 2001 et y vit actuellement dans un village du Poitou.

Journaliste (presse, radio, télévision), il a publié de nombreuses anthologies, des romans, des traductions et des essais.

Depuis le lundi 19 mai 2008, il est le premier écrivain à avoir donné son nom à un CDI d'établissement scolaire français de son vivant : le lycée Victor Hugo de Poitiers possède depuis ce jour le CDI Alberto Manguel.

Avec Jean-Marie Sevestre, PDG de la librairie montpelliéraine Sauramps, Alberto Manguel préside le jury du Prix Cévennes du roman européen.

Depuis 2009, il fait partie du jury du prix de la BnF. En 2013, il est directeur artistique du festival Atlantide, à Nantes.

Œuvres traduites en français[modifier | modifier le code]

  • Guide de nulle part et d'ailleurs (avec Gianni Guadalupi). À l'usage du voyageur intrépide en maints lieux imaginaires de la littérature universelle (The dictionary of imaginary places, 1980) — nouvelle édition sous le titre Dictionnaire des lieux imaginaires, Éditions Actes Sud, collection Babel.
  • La Porte d'ivoire (News from a foreign country came, 1991), roman — réédition sous le titre Dernières nouvelles d'une terre abandonnée, Éditions Actes Sud, collection Babel, 1998.
  • Anthologie des sept péchés capitaux, textes réunis et présentés par A. Manguel. Éditions Joëlle Losfeld, 1996.
  • Une histoire de la lecture (History of reading, 1996), essai, Actes Sud, 1998Prix Médicis essai.
  • L'Ordinateur de Saint Augustin (Saint Augustine's computer), Éditions Actes Sud, 1997
  • Dans la forêt du miroir. Essai sur les mots et sur le monde (Into the looking-glass wood, 1998), Éditions Actes Sud, 2000.
  • Petites histoires de la littérature américaine (A Gossipy History of American Literature), Éditions Actes Sud, 1999.
  • Le Livre d'images (Reading pictures. A history of love and hate, 2000), Éditions Actes Sud, 2001.
  • La Bibliothèque de Robinson. Autoportrait d’un bouquineur (A visit to the dream bookseller. The library of Robinson Crusoé), Éditions Leméac, « L’Écritoire », 2000.
  • Stevenson sous les palmiers (Stevenson under the palm trees), roman, Actes Sud, 2001.
  • Chez Borges (With Borges, 2003), Actes Sud, 2003.
  • Journal d’un lecteur (A Reading Diary, 2004), Actes Sud, collection Babel. Contient la bibliothèque sentimentale d'Alberto Manguel.
  • Un retour, Actes Sud, 2005
  • Un amant très vétilleux (The overdiscriminating lover), Éditions Actes Sud, 2005
  • La Bibliothèque, la nuit (The Library at night, 2006), Éditions Actes Sud, 2006
  • Tous les hommes sont menteurs (Todos los hombres son mentirosos, 2008), Éditions Actes Sud, 2009
  • Moebius transe forme, avec Moebius, Actes Sud/Fond. Cartier pour l'Art, 2010
  • Nouvel éloge de la folie (Nuevo elogio de la locura, 2006), Actes Sud, 2011
  • Le Voyageur et la Tour. Le Lecteur comme métaphore, Actes Sud, 2013

Opéra[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Medalla al Mérito (Buenos Aires, 2007)
  • Prix littéraire Milovan Vidakovic (Novi Sad, Serbie, 2007)
  • Premio Garzani Cavour, essai (Italie, 2007)
  • Docteur honoris causa de l'Université de Liège (Belgique, 2007)
  • Prix Roger Caillois (France, 2004)
  • Fellow de la Fondation S. Fischer (Allemagne, 2004-2005)
  • Officier de l'Ordre des Arts et des Lettres (France, 2004)
  • Fellow de la Fondation Simon Guggenheim (USA, 2004)
  • Prix Poitou-Charentes pour "Chez Borges" (France, 2004)
  • Premio Germán Sánchez Ruipérez pour la meilleure critique littéraire (Espagne, 2002)
  • Prix France Culture, pour Dans la forêt du miroir (France, 2000)
  • Prix Médicis essai, pour Une Histoire de la lecture (France, 1998)
  • Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres (France, 1996)
  • Harbourfront Award for Contribution to the Arts (Canada, 1992)
  • Prix de l'association des écrivains canadiens, fiction (Canada, 1992)
  • Prix McKitterick du premier roman (Royaume Uni, 1992)
  • Prix de la traduction Lewis Gallantière (mention honorable), Association des traducteurs américains (USA, 1986)
  • Prix des critiques allemands pour "Von Atlantis bis Utopia", Traduction allemande du Dictionnaire des lieux imaginaires (Allemagne, 1981)
  • Prix littéraire La Nación pour des nouvelles (Buenos Aires, 1971)

Références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Alberto Manguel, Une histoire de la lecture, Arles, éd. Actes Sud,‎ 1998 (ISBN 2-74271-543-6), « Chapitre 1 »

Liens externes[modifier | modifier le code]