Alberto Azzo II d'Este

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alberto Azzo II d'Este
Surnom Albertazzo II
Naissance 10 juillet 1009
Modène
Décès 20 août 1097 (à 88 ans)
Modène
Autres fonctions Seigneur d’Este
Famille Maison d'Este

Emblème
Alberto Azzo II et son épouse Cunégonde

Alberto Azzo II d'Este dit aussi Albertazzo II (par compression du nom), né le 10 juillet 1009 et décédé le 20 août 1097. C’est le premier de la famille à être seigneur d’Este, cité de la province de Padoue.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'Alberto Azzo I d'Este, comte de Luni, Tortone, Gênes et Milan et petit-fils d'Oberto d'Este, Alberto Azzo II fut comte de Lunigiana et de Milan, seigneur d'Este et de Rovigo. Il fit construire le Château d'Este autour duquel se développa la cité, qui n’était encore qu’un village à cette époque. En 1077, l’empereur Henri IV du Saint-Empire confirma les biens à ses fils Ugo et Folco.

Dans la lutte entre le pape et l’Empire, il chercha à se tirer d’affaire en s’alliant alternativement avec l’empereur et avec le pape et Mathilde de Canossa. Il avait des possessions dans tout le nord de l’Italie, y compris dans la province de Modène, ainsi que dans la Lunigiana d’où provenait sa famille.

Il épousa Cunégonde d'Altdorf, fille du comte Guelfe II d'Altdorf, et ensuite vers 1050 Garsent du Maine épouse répudiée de Thibaut I, Comte de Champagne (ou Thibaut III de Blois).

Son fils Welf Ier de Bavière se transféra en Allemagne en Carinthie (Land) puis en Bavière, donnant origine à une des familles les plus importante de l’histoire européenne, les Guelfes, dont une branche sera à l’origine de la famille de Hanovre, qui accéda au trône d’Angleterre en 1714 avec George Ier de Grande-Bretagne. Son autre fils, Folco I fut le premier à avoir sur document la désignation de marquis d'Este.

Sources[modifier | modifier le code]

liens internes[modifier | modifier le code]