Albertine Duhamel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Duhamel.

Albertine Duhamel, née le Albertine David-Nillet le 16 mars 1871 à Paris et morte le 5 janvier 1937 à Paris, est la fondatrice des Guides de France[1].

Orpheline à 14 ans, elle se marie en 1890, à 19 ans. En 1910 elle est secrétaire générale de l’Archiconfrérie des patronages féminins.

Pendant la Première Guerre mondiale, après la perte de son fils, elle devient vice-présidente de la Sauvegarde de l'Enfance et de l'Office des pupilles de la nation pour le département de la Seine. Elle est directrice de la première école de rééducation de mutilés entre 1914 et 1919. Albertine Duhamel fonde les « Repas populaires », les « Maisons de repos des cures d’air françaises »...

En 1920 elle rencontre Marie Diemer, et commence alors à s'intéresser aux mouvements de scoutisme et à leur intérêt pour les filles, notamment au sein de patronages. En 1923 elle crée les Guides de France, dans le but d'unifier les différents groupes de guidisme catholique qui existent en France. Elle en sera la responsable jusqu'à son décès, en 1937.

Références[modifier | modifier le code]