Albert de Rippe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Albert de Rippe (Alberto da Ripa) (vers 1500 – avant le 13 février 1551) est un luthiste et compositeur italien de la Renaissance.

Biographie[modifier | modifier le code]

Albert de Rippe est né à Mantoue et y a travaillé jusqu'à son départ pour la France en 1528. Il est dès lors attaché à la cour de François Ier. Au vu de son salaire (500 livres par an en 1528[A 1]), Albert de Rippe est tenu en grande estime par la cour, ce salaire annuel étant le double de celui des autres luthistes[A 2], sans compter des dons de terres (terre de Beauregard en Dombes, terre et seigneurie de Carroys-en-Brie[A 3]) d'argent et de nombreux autres avantages encore. Il épouse Lucrèce de Randolfi avec laquelle il aura un enfant, François de Rippe[A 4]. Il n'a publié que trois œuvres pendant son existence, mais six volumes de sa musique ont été publiés à titre posthume par son élève Guillaume Morlaye. Cette édition porte le titre de tabulature de leut (tablature de luth), titre sous lequel il y est encore fait référence parfois. C'est par la date du privilège accordé à Guillaume Morlaye pour publier les œuvres d'Albert de Rippe à titre posthume que l'on peut indiquer que sa mort est intervenue avant le 13 février 1551[A 5].

L'œuvre d'Albert de Rippe est constituée de 26 fantaisies, 59 tablatures (réparties en 46 chansons, 10 motets et 3 madrigaux) et 10 danses, toutes pour luth à six chœurs ainsi que deux fantaisies pour guitare Renaissance à quatre chœurs. Les fantaisies pour luth sont considérées comme ses œuvres les plus importantes : elles représentent un genre nouveau pour l'époque, de compositions purement instrumentales. Leur polyphonie dense et leur architecture complexe (certaines contiennent plusieurs centaines de mesures), et la virtuosité qu'elles demandent en font des œuvres de grande importance pour le répertoire du luth à six chœurs.

Références[modifier | modifier le code]

  • Jean-Michel Vaccaro, Œuvres d'Albert de Rippe : I Fantaisies, Éditions du CNRS,‎ 1972 (ISBN 2-222-01484-0)
  1. Éléments biographiques, page XIII
  2. Éléments biographiques, page XIV
  3. Éléments biographiques, page XV
  4. Éléments biographiques, page XV
  5. Éléments biographiques, page XVII

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • R.W. Bruggart. Alberto da Ripa: Lutenist and Composer (diss., U. of Michigan, 1956)

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]