Albert Wolff (journaliste)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Albert Wolff.
Albert Wolff, photographie, atelier Nadar.
Portrait d'Albert Wolff (1877)
par Édouard Manet, Kunsthaus de Zurich.
Sépulture d'Albert Wolff au cimetière du Père-Lachaise ornée de son buste par Jules Dalou (1891).

Albert Wolff, né à Cologne en 1835 et mort à Paris le 22 décembre 1891, est un écrivain, auteur dramatique, journaliste et critique d'art français d'origine allemande.

Il fut journaliste au Charivari et au Figaro. Il s'opposa à l'antisémitisme et aux peintres impressionnistes.

Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise (96e division)[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Mémoires de Thérésa, écrits par elle-même, 1865
  • Mémoires du boulevard, 1866 Texte en ligne
  • Deux empereurs (1870-1871), 1871
  • Le Tyrol et la Carinthie, mœurs, paysages, légendes, 1872
  • Victorien Sardou et l'Oncle Sam, avec les documents relatifs à la suppression de la pièce, 1874
  • Mémoires d'un Parisien : Voyages à travers le monde, 1884 Texte en ligne
  • Mémoires d'un Parisien : La Haute-Noce, 1885 Texte en ligne
  • Mémoires d'un Parisien : L'Écume de Paris, 1885 Texte en ligne
  • Mémoires d'un Parisien : La Gloire à Paris, 1886
  • La Capitale de l'art, Paris, 1886 Texte en ligne
  • Mémoires d'un Parisien : La gloriole, 1888
  • Figaro-Salon, de 1885 à 1891
  • Cent chefs-d'œuvre des collections parisiennes, 1888
Théâtre
Varia
  • Notice biographique publiée en préface des Notes d'un musicien en voyage de Jacques Offenbach, Paris, 1877 Texte en ligne
  • Correspondance entre Albert Wolff et Marie-Lise B. : un amour romantique, Paris : La Pensée universelle, 1985

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Paul Bauer, Deux siècles d'histoire au Père Lachaise, Mémoire et Documents,‎ 2006 (ISBN 978-2914611480), p. 786