Albert Salvadó

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Albert Salvadó (ne à Andorre-la-Vieille en 1951) est un écrivain andorran écrivant en catalan et castillan.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ingénieur civil, il a écrit des contes pour enfants, des essais et des romans. À retenir spécialement : ses romans historiques.

Il mélange la réalité, la fiction et le mystère dans ses œuvres. Ses livres ont été traduits en différentes langues et il a gagné plusieurs prix[1].

Sélection d'œuvres[modifier | modifier le code]

  • L'enigma de Constantí el Gran,
  • El mestre de Kheops,
  • L'anell d'Àtila
  • El rapte, el mort i el Marsellès, publié en français (Le rapt, le mort et le Marseillais)
  • Jaume I el Conqueridor (El punyal del sarraí, La reina hongaresa, Parleu o mateu-me)
  • L'ull del diable
  • El relat de Gunter Psarris
  • Un vot per l'esperança
  • Els ulls d'Anníbal
  • L’ombra d’Ali Bei (Maleït català!, Maleït musulmà!, Maleït cristià!)
  • La gran concubina d'Amon
  • L'informe Phaeton
  • Una vida en joc
  • Obre els ulls i desperta

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source : site officiel

Lien externe[modifier | modifier le code]