Albert Mosse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Isaac Albert Mosse

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Albert Mosse

Naissance 1er octobre 1846
Flag of Prussia 1892-1918.svg Grätz, Grand-duché de Posen, Prusse
Décès 31 mai 1925 (à 78 ans)
Flag of Germany (3-2 aspect ratio).svg Berlin, Allemagne
Nationalité Allemande
Profession
Juriste, conseiller étranger au Japon

Isaac Albert Mosse (1er octobre 1846 - 31 mai 1925) est un juge et juriste allemand qui fut conseiller étranger au Japon pendant l'ère Meiji. Il travailla notamment à l'élaboration de la constitution Meiji.

Biographie[modifier | modifier le code]

Moss est issu d'une famille juive de Grätz dans le Grand-duché de Posen en Prusse. Son père, le docteur Markus Moses, était un éminent médecin, et le plus célèbre de ses six frères est Rudolf Mosse.

Mosse fréquenta les gymnasiums de Lissa et de Goben. Il commença à étudier le droit en 1865 à l'université de Berlin grâce au soutien financier de ses frères aînés, et passa son premier examen d'État en 1868, et son second en 1873. Il devint ensuite l'assistant d'un juge en 1875, et obtint le poste de juge de comté en 1876 à Spandau. Puis il devint juge d'État à Berlin, la plus haute fonction qu'un Juif puisse obtenir à l'époque.

En 1882, à la demande du gouvernement allemand, Mosse rencontra le premier ministre du Japon, Hirobumi Itō, et son groupe de fonctionnaires et d'universitaires, qui visitaient alors l'Europe pour étudier les différentes formes de gouvernement, et il donna une série de conférences sur le droit constitutionnel. Mosse a ainsi convaincu Hirobumi qu'une monarchie constitutionnelle sur le modèle prussien était le mieux pour le Japon.

En 1886, Mosse fut invité au Japon pour un contrat de trois ans en tant que conseiller étranger par le gouvernement du Japon afin d'aider Hirobumi Itō et Kowashi Inoue dans l'élaboration d'une constitution pour le Japon. Il travailla par la suite sur d'autres textes juridiques importants, sur des accords internationaux et des contrats, et fut conseiller du Cabinet au Ministère japonais des Affaires intérieures, aidant le premier ministre Aritomo Yamagata à établir des projets de loi et des systèmes pour le gouvernement. Il vécut au Japon de 1886 à 1890.

Après avoir quitté ce pays, Mosse s'installa à Königsberg et devint juge de la Cour suprême. Il fut nommé doctor honoraris de l'université de Königsberg en 1903, puis devint professor hononaris en droit formel et droit commercial. Après sa retraite en 1907, il s'installa à Berlin où il fut membre du conseil municipal, et aida l'administration locale sur diverses questions juridiques. Il s'impliqua également dans les affaires de la communauté juive.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Nouvelle édition des Commentaires de F. Litthauer sur le code du commerce 1905-1927.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]