Albert Maltz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Albert Maltz

Description de cette image, également commentée ci-après

Albert Maltz en 1947

Naissance 28 octobre 1908
Brooklyn, État de New York
États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américain
Décès 26 avril 1985 (à 76 ans)
Los Angeles, Californie
États-Unis
Profession Scénariste, écrivain
Films notables Tueur à gages
L'Orgueil des marines
Cape et Poignard

Albert Maltz est un écrivain et scénariste américain né le 28 octobre 1908 à Brooklyn, New York (États-Unis), mort le 26 avril 1985 à Los Angeles, Californie (États-Unis).

Biographie[modifier | modifier le code]

Albert Maltz se fait d'abord connaître à Broadway comme dramaturge avant de s'installer à Hollywood en 1942. Politiquement très engagé à gauche, Maltz fit partie des Dix d'Hollywood qui furent victimes du maccarthysme. Après La Cité sans voiles (The Naked City), de Jules Dassin en 1948, son nom disparaît des génériques jusqu'en 1970, année de la sortie de Sierra torride (Two Mules for Sister Sara), de Don Siegel.

Ses plus belles réussites sont au début de sa carrière, notamment avec Tueur à gages (This Gun for Hire) de Frank Tuttle (1942), L'Orgueil des marines (Pride of the Marines) de Delmer Daves (1945), et Cape et Poignard (Cloak and Dagger) de Fritz Lang (1946), où ses qualités d'écriture et ses idées sont les mieux représentées.

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Notice biographique réalisée à partir d'éléments du Dictionnaire du cinéma, Jean-Loup Passek, éditions Larousse, 1986

Liens externes[modifier | modifier le code]