Albert Malcolm Ranjith

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Albert Malcolm Ranjith
Image illustrative de l'article Albert Malcolm Ranjith
Biographie
Naissance (67 ans)
Polgahawela (Sri Lanka)
Ordination sacerdotale par le pape Paul VI
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
Titre cardinalice Cardinal-prêtre de San Lorenzo in Lucina
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par
Mgr Nicholas Marcus Fernando
Dernier titre ou fonction Archevêque de Colombo
Archevêque de Colombo (Sri Lanka)
Depuis le
Précédent Oswald Gomis
Secrétaire de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements
Précédent Domenico Sorrentino Joseph Augustine Di Noia Suivant
Archevêque titulaire de Umbriatico
Nonce apostolique en Indonésie et au Timor oriental
Secrétaire adjoint de la Congrégation pour l'évangélisation des peuples
Évêque de Ratnapura (Sri Lanka)
Évêque titulaire de Cabarsussi
Évêque auxiliaire de Colombo (Sri Lanka)

Blason
« Verbum caro factum est »
(« Le verbe s'est fait chair »)
(it) Notice sur www.vatican.va
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org
(en) Articles sur www.cardinalrating.com

Albert Malcolm Ranjith, de son nom complet Albert Malcolm Ranjith Patabendige Don, né à Polgahawela au Sri Lanka le , est un cardinal srilankais, archevêque de Colombo depuis le 16 juin 2009.

Biographie[modifier | modifier le code]

Aîné d'une famille comptant quatorze enfants, Albert Malcolm Ranjith, après ses études au collège de La Salle de Mutwal, entre au séminaire Saint-Aloysius de Borella puis au séminaire national d'Ampitiya. Il a aussi étudié à l'Université pontificale urbanienne de Rome. Il obtient un baccalauréat en théologie, une licence en écriture sainte et un certificat en études bibliques à l'Université hébraïque de Jérusalem. Il connaît dix langues : le cingalais, le tamoul, l'anglais, l'italien, l'allemand, le français, l'hébreu, le grec, le latin et l'espagnol.

Il est ordonné prêtre le par le pape Paul VI en personne. Le , Jean-Paul II le nommé évêque auxiliaire de Colombo avec le titre d'évêque titulaire (ou in partibus) de Cabarsussi. Il reçoit la consécration épiscopale le 31 août suivant. Le il est transféré à Ratnapura dont il devient le premier évêque. Le il rejoint la curie romaine en tant que secrétaire adjoint de la congrégation pour l'évangélisation des peuples[1], il est élevé dans le même temps à la dignité d'archevêque.

Le , il est nommé à Djakarta comme nonce apostolique en Indonésie et au Timor oriental avec le titre d'archevêque titulaire de Umbriatico. Durant cette charge, il s'est impliqué auprès des communautés catholiques de Banda Aceh et de l'île de Nias lors du séisme et le tsunami de décembre 2004 et [1]. Mais dès le il est rappelé à Rome par Benoît XVI qui fait de lui le secrétaire de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements. Il y œuvre aux côtés du cardinal Francis Arinze dans le champ liturgique, veillant à la bonne réception du motu proprio Summorum Pontificum.

Le il est nommé archevêque de Colombo.

Proche de Benoît XVI, il est créé cardinal par le pape lors du consistoire du 20 novembre 2010[1]. Il reçoit alors le titre de cardinal-prêtre de San Lorenzo in Lucina. Il est considéré comme « papabile sérieux »[1]. Il participe au conclave de 2013 qui élit le pape François.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Les quatre mousquetaires du pape dans Le Figaro du 26 novembre 2010.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) C. A. Gunarwardena, « Rev. Dr Malcolm Ranjith », in Encyclopedia of Sri Lanka, New Dawn Press, New Delhi, 2006 (2e éd.), p. 305 (ISBN 978-1932705485)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]