Albert Lynch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Albert Lynch (Trujillo Pérou, 26 septembre 1851 - Principauté de Monaco, 25 mars 1912) est un peintre dont la famille est originaire du Pérou.

Biographie[modifier | modifier le code]

Albert Lynch, époux de Victoria Bacouel, était le fils de Diego Lynch et d'Adèle Kefler.

Albert Lynch s'établit à Paris où il apprend son art en suivant l'enseignement dispensé par l'École des beaux-arts. Il travaille ensuite sous la houlette des peintres Jules Noël, Gabriel Ferrier et Henri Lehmann. Il expose ses toiles au Salon des artistes français où il est récompensé en 1890 et 1892 ainsi que lors de l'Exposition universelle de 1900, à l'occasion de laquelle il reçoit une médaille d'or. Cette œuvre est caractéristique des grandes compositions de l'artiste, féminines et mondaines,comme "Jeunes femmes prenant le thé" du musée de Lima. Les femmes de son temps constituent son thème de prédilection et pour les peindre, il privilégie le pastel et la gouache. Il illustre des livres tels La Dame aux camélias d'Alexandre Dumas fils, Le Père Goriot d' Honoré de Balzac ou La Parisienne d'Henry Becque. Albert Lynch habitait, à la fin de sa vie, la Principauté de Monaco, 1 avenue de la Gare (devenue depuis avenue Prince Pierre).

Quelques œuvres[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gérard Schurr et Pierre Cabanne, Les petits maîtres de la peinture, 1820-1920, Éditions de l'amateur, ISBN 978-2-85917-469-9


Sur les autres projets Wikimedia :