Albert Lecoy de La Marche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Albert Lecoy de la Marche, né le 21 novembre 1839 à Nemours et mort le 22 février 1897 à Paris, est une historien français, spécialiste du Moyen Âge.

Archiviste paléographe (diplômé en 1861), il fut d'abord archiviste du département de Haute-Savoie à Annecy, puis devint en 1864 sous-chef de la section historique des Archives de l'Empire. Il fut longtemps professeur à la faculté libre de l'Institut catholique de Paris. Il était membre de l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Savoie et de la Société nationale des antiquaires de France, et secrétaire de la Société de l'École des chartes. Son œuvre La Chaire française au moyen âge (1868), fut récompensée par l'Académie des inscriptions et belles-lettres.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • De l'autorité de Grégoire de Tours (1861)
  • Saint Martin, 1868
  • Le roi René, sa vie, son administration (1873)
  • L'Académie de France à Rome (1874)
  • La Société au XIIIe siècle (1880)
  • Saint Martin (1881)
  • Les manuscrits et la miniature (1884)
  • La chaire française au Moyen Âge (1886)
  • Le treizième siècle littéraire et scientifique (1887)
  • Saint Louis son gouvernement et sa politique (1887)
  • L'esprit de nos aïeux. Anecdotes et bons mots tirés des manuscrits du XIIIe siècle (1888)
  • Le mystère de S. Bernard de Menthon (1888)
  • La Vérité dans l'histoire, études critiques (1897)
  • Le Passé de la France, études historiques (1897)
  • Les relations politiques de la France avec le royaume de Majorque (1892)
  • La France sous Saint-Louis et sous Philippe le Hardi (1893)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :