Albert II de Mecklembourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Albert II.
Albert II of Mecklenburg.jpg

Albert II de Mecklembourg ou Albert Ier de Mecklembourg-Schwerin dit Le Grand, (en allemand : Albrecht II von Mecklenburg), né en 1318, décédé le 18 février 1379.

Il fut prince de Mecklembourg de 1329 à 1348, duc de Mecklembourg-Schwerin de 1348 à 1379.

Famille[modifier | modifier le code]

Fils d'Henri II de Mecklembourg et d'Anne de Saxe-Wittenberg

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Le 10 avril 1336, Albert II de Mecklembourg épousa Euphémie de Suède (en) (1317-1370), (fille d'Erik Magnusson, duc de Sudermanie, fils de Magnus III de Suède)

Cinq enfants sont nés de cette union :

Biographie[modifier | modifier le code]

Son mariage lui permit d'acquérir des domaines en Suède, ce qui lui procura une certaine influence dans ce royaume scandinave. Albert II de Mecklembourg participa activement à la vie politique suédoise. En 1332, il maria son fils aîné Henri II à Ingeburge de Danemark, fille de Valdemar IV du Danemark. De cette union leur naquit un fils, Éric de Mecklembourg, il fut désigné comme successeur de Valdemar IV de Danemark. Albert II de Mecklembourg et son fils Henri II durent faire face à Marguerite Ire de Danemark, cette dernière réclamait également le trône du Danemark.

En 1350, Magnus IV de Suède négligeant la Norvège au profit de la Suède dut faire face au mécontentement des nobles norvégiens, ils tentèrent de limiter son pouvoir royal en plaçant Éric XII de Suède comme rival de son père. Après la mort d'Éric de Mecklembourg, son oncle Albert de Mecklembourg vint réclamer le trône de Suède à la noblesse.

Albert II de Mecklembourg s'impliqua beaucoup dans l'accession de son fils cadet Albert de Mecklembourg au trône de Suède. Albert de Mecklembourg détrôna son oncle et monta sur le trône de Suède sous le nom d'Albert de Suède.

Albert II de Mecklembourg et Euphémie de Suède eurent une position généalogique qui devint le pivot concernant les réclamations d'accession aux trônes scandinaves.

Se basant sur l'ascendance d'Albert II de Mecklembourg on peut constater ses origines scandinaves : par sa grand-mère maternelle Christina de Suède (épouse de Henri II Borwin de Mecklembourg et fille de Sverker II de Suède). Cependant certaines sources suédoises certifient que Sverker II de Suède eut un fils, Jean, une fille Héléna, Le nom de Christina de Suède ne figure pas parmi les enfants du roi de Suède.

L'arrière-grand-mère d'Albert II de Mecklembourg, Anastasia de Poméranie (fille de Marianne de Suède et de Barnim Ier de Poméranie), épouse d'Henri Ier de Mecklembourg fut désignée comme étant la sœur d'Éric X de Suède. Or, les sources de cette époque sont rares les certificats de mariages, les noms des sœurs d'Éric X ne figurent sur aucun documents.

Albert II de Mecklembourg fut inhumé en la cathédrale de Doberan.

Généalogie[modifier | modifier le code]

Albert II de Mecklembourg appartient à la première branche de la Maison de Mecklembourg, il appartient également à la lignée des Mecklembourg-Schwerin.

Articles connexes[modifier | modifier le code]