Albert II de Brandebourg-Ansbach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Albert II.
Portrait d'Albert de Brandebourg-Ansbach par Benjamin Block (en) (1643).

Albert II (18 septembre 1620, Ansbach – 22 octobre 1667, Ansbach) est margrave de Brandebourg-Ansbach de 1634 à sa mort.

Biographie[modifier | modifier le code]

Albert est le deuxième fils du margrave Joachim-Ernest de Brandebourg-Ansbach et de son épouse Sophie de Solms-Laubach. En 1625, son frère aîné Frédéric succède à leur père. Frédéric est tué le 6 septembre 1634 à la bataille de Nördlingen et Albert lui succède à son tour. Comme il est encore mineur, sa mère assure la régence jusqu'en 1639.

Mariages et descendance[modifier | modifier le code]

Henriette-Louise de Wurtemberg, première femme d'Albert de Brandebourg-Ansbach.

Le 31 août 1642, Albert de Brandebourg-Ansbach épouse à Stuttgart Henriette-Louise (1623-1650), fille du duc Louis-Frédéric de Wurtemberg. Trois enfants sont nés de cette union :

  • Sophie-Élisabeth (1643-1643) ;
  • Albertine-Louise (1646-1670) ;
  • Sophie-Amélie (1649-1649).

Veuf, il se remarie le 15 octobre 1651 à Oettingen avec Sophie-Marguerite (1634-1664), fille du comte Joachim-Ernest d'Oettingen-Oettingen. Cinq enfants sont nés de cette union :

De nouveau veuf, il épouse en troisièmes noces le 6 août 1665 à Durlach Christine (1645-1705), fille du margrave Frédéric VI de Bade-Durlach. Ils n'ont pas d'enfants.