Albert Crommelynck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Crommelynck.

Albert Crommelynck, né à Molenbeek-Saint-Jean en 1902 et mort à Bruxelles en 1993 est un peintre belge. Frère du dramaturge Fernand Crommelynck.

Biographie[modifier | modifier le code]

Peintre de portraits, décorateur de théâtre, fresquiste, graveur, Albert Crommelynck est réputé pour ses portraits à la ligne tendue et serrée.

Il étudie à l'Académie de Bruxelles dans l'atelier de Constant Montald. Se fixe à Paris en 1924. Expose au Salon des Indépendants en 1925. S'installe en Suisse, en Italie (1931-32) et en Angleterre (1937-1940).

Fait des décors pour le théâtre Hébertot à Paris en 1947. Expose au musée d'art moderne (Paris, 1946), au musée de Buenos Aires et à la Biennale de Venise (1948).

Rétrospective au musée d'art moderne (Bruxelles, 1985).

Professeur à l'Institut des beaux-arts d'Anvers et à l'École de La Cambre. Membre de l'Académie royale de Belgique.

Auderghem lui a dédié une rue.