Albert A. Michelson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Albert Abraham Michelson)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les personnes ayant le même patronyme, voir Michelson.
Albert A. Michelson en 1918
Schéma du dispositif Fizeau-Foucault et de son amélioration par Michelson

Albert Abraham Michelson (19 décembre 1852 à Strelno, en Prusse dans la province de Posnanie - 9 mai 1931 à Pasadena, Californie) est un physicien américain d'origine allemande. Il a reçu le prix Nobel de physique de 1907 « pour ses instruments optiques de précision et les études spectroscopiques et métrologiques qu'il a menés grâce à ces appareils[1] ».

Biographie[modifier | modifier le code]

Sa famille émigre aux États-Unis en 1855. Cadet de l'École navale des États-Unis en 1869, puis officier de marine diplômé en 1873, il est instructeur en physique-chimie de 1875 à 1879. Il construit un interféromètre afin de tenter de mesurer la vitesse de la terre par rapport à l'éther, milieu hypothétique permettant la propagation de la lumière, vue comme une onde. En 1878, il réussit sa première mesure de la vitesse de la lumière, ce qui lui vaut le prix Rumford en 1888.

Après avoir vécu à Berlin, à Heidelberg (Allemagne) et à Paris, il accepte en 1883 un poste de professeur de physique-chimie à Cleveland (États-Unis), puis à Worcester (États-Unis). En 1893, il devient professeur à l'université de Chicago et reçoit en 1907 le prix Nobel de physique et la médaille Copley. Il est également lauréat de la médaille Franklin en 1923.

La résolution de son interféromètre de 1881 étant trop proche de l'écart qu'il voulait mesurer, ce n'est qu'à la suite de son association avec Edward Morley en 1887 que les problèmes de l'existence de l'éther et de l'invariance de la vitesse de la lumière furent posés, résolus en 1905 par la théorie de la relativité restreinte.

Michelson contribua à la mise au point de la technique de la synthèse d'ouverture, imaginée par Hippolyte Fizeau, pour déterminer le diamètre apparent des étoiles par des méthodes interférométriques.

Oeuvre scientifique[modifier | modifier le code]

Interféromètre de Michelson[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Expérience de Michelson-Morley.

L'interféromètre de Michelson est un instrument optique construit pour permettre la démonstration de l'existence de l'éther (substance supposée véhiculer la lumière). Au contraire, il a permis de mettre en évidence qu'une telle substance n'existait pas.

L'interféromètre de Michelson est toujours utilisé pour la mesure de la planéité des dispositifs optiques.

Postérité[modifier | modifier le code]

  • L'épisode 26 de la saison 3 de Bonanza, intitulé Look To The Stars (tourné en 1962), raconte de façon romancée l'adolescence de Michelson à Virginia City.
  • Le prix Michelson[2] récemment[Quand ?] créé récompense des scientifiques qui ont contribue au progrès de l'interférométrie stellaire optique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « for his optical precision instruments and the spectroscopic and metrological investigations carried out with their aid » in Personnel de rédaction, « The Nobel Prize in Physics 1907 », Fondation Nobel, 2010. Consulté le 13 juin 2010
  2. « Prix Michelson »

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]