Albatros D.IX

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Albatros D.IX - D.X - D.XII
{{#if:
Constructeur Drapeau : Empire allemand Albatros Flugzeugwerke
Rôle Chasseur
Statut Prototype
Premier vol Avril 1918
Nombre construits 2
Équipage
1
Motorisation
Moteur Daimler D IIIa
Nombre 1
Type 8 cylindres en ligne
Puissance unitaire 180 ch
Dimensions
Envergure 8 20 m
Longueur 5 87 m
Surface alaire 19 84 m2
Masses
À vide 580 kg
Avec armement 760 kg
Performances
Vitesse maximale 180 km/h
Armement
Interne 2 mitrailleuses LMG 08/15

Les Albatros D.IX, D.X et D.XII sont des chasseurs monoplaces allemands réalisés à la fin de la Première Guerre mondiale. Ils ne dépassèrent pas le stade du prototype.

Albatros D.IX[modifier | modifier le code]

Par opposition aux précédents chasseurs produits par Albatros, cet appareil, qui conservait les ailes, l’empennage horizontal et l’armement des D.III et D.V, se distinguait par un nouveau fuselage à fond et flancs plats. L’unique prototype fut achevé début 1918 avec un moteur Daimler D IIIa de 180 ch mais les performances se révélèrent décevantes et l’appareil fut vite abandonné.

Albatros D.X[modifier | modifier le code]

Développé en parallèle au D IX mais équipé d’un moteur 8 cylindres Benz Bz IIIbo de 195 ch et de monomats d’entreplan à semelles larges, l’unique prototype participa sans succès au second concours des monoplaces de chasse qui se déroula à Adlershof en juin 1918. Il était donc armé des deux classiques LMG 08/15 de 7,92 mm de capot.

Albatros D.XII[modifier | modifier le code]

Dernier chasseur Albatros à avoir effectué des essais en vol avant l’Armistice, ce biplan monoplace à ailes décalées possédait un fuselage à flancs plats similaire à ceux des D.IX et D.X mais sensiblement plus court. Le premier prototype prit l’air en mars 1918 avec un moteur Daimler D IIIa de 180 ch et des ailerons compensés à cordes parallèles, tandis que le second se distinguait par un train d’atterrissage Bohme à amortisseurs pneumatiques et des ailerons non compensés à conicité inversée. Il prit l’air en avril 1918, avant de recevoir un moteur BMW IIIa de 185 ch pour participer au troisième concours des monoplaces de chasse en octobre.

Références[modifier | modifier le code]

  • W. Green et G. Swanborough, The Complete Book of Fighters. Salamander Books, London (1994). ISBN 1-85833-777-1